Découvrez comment travaille SMOS...

image

 



Le satellite" Soil Moisture and Ocean Salinity"(SMOS) est un capteur passif travaillant dans le domaine des micro-ondes, il est situé dans la bande L (1.4 GHz). Il sera mis sur orbite ce prochain été (2009). Les principaux objectifs de cette mission sont de mesurer l'humidité de surface ainsi que le niveau de salinité des océans à partir de mesures angulaires et polarisées de la température de brillance (TB).

Les niveaux 2 à 4 d'expertise scientifique sont situés au Centre d'Etudes Spatiales de la BIOsphère (CESBIO) à Toulouse. Les développements de produits "humidité du sol"s'effectuent avec Array Systems (CND) de l'ESA ou avec Cap Gemini et Atos pour le CNES.

Les mesures de la valeur de l'humidité du sol dans les premiers 5 centimètres sont dérivées des données SMOS avec une précision attendue meilleure que 0.04 m3/m3 pour des pixels relativement uniforme couverts de végétation peu couvrante. Ces mesures ont une résolution spatiale de 43 km et une résolution temporelle de 3 jours à l'équateur.

image Cliquez sur l'image pour agrandir

 

Le simulateur End to End (E2E) SEPSBIO fournit une simulation complète de la mission SMOS. A partir de la description des surfaces, les températures de brillance (TB) sont simulées avec le code de transfert radiatif qui sera utilisé pour les traitements des véritables données.

Ensuite, les TB mesurées par le capteur SMOS sont simulées en respectant les caractéristiques de l'instrument et la position du satellite, ces TB permettent de calculer l'humidité de la surface.

E2E est utilisé pour evaluer les performances de SMOS ainsi que la qualité des algorithmes.


Download :

KMZ file
image SMOS_simulation

imageinstaller Google Earth

Contacts :

about SMOS mission : Yann Kerr
about SMOS simulations : François Cabot
about KML files : Claire Gruhier


image


image