image
 

Mission spatiale SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity)

accès au SMOS Blog
les actualités de l'équipe
SMOS du CESBIO

 

image

Pour toute question ou commentaire sur cette
mission spatiale, merci de contacter : Yann Kerr au CESBIO
© Copyright 2009
Tous droits réservés

vers SMOS next

En réponse à un besoin exprimé par la communauté scientifique du secteur de l'hydrologie et des sciences de la Terre :

les applications hydrologiques à l’échelle locale jusqu’à l’échelle régionale nécessitent des observations de l’humidité  de surface à une résolution spatiale sub-kilométrique.

  • image SMOS-next , une idée innovante, a été proposée par le CESBIO avec les caractéristiques suivantes :

    Technologie: reconstruction par interférométrie spatio-temporelle 1D des observations en Bande-L.

    Résolution Spatiale: 4 km  soit une amélioration d’un coefficient  10

    Période de revisite: 3 jours

image

Bientôt SMOS Next  

une illustration d'une configuration possible de SMOS-next: deux satellites en formation

image Ce projet est porté par le CNES (R&T).

La  mission spatiale « SMOS Next HR » (haute résolution) est passée en phase 0 (études mission-système) le 23 septembre 2010 au CNES. Cette mission proposée par le CESBIO a été classée 1ère sur 17 propositions issues d’un appel à idées émis en juin dernier en interne CNES et auprès des industriels maîtres d’œuvre satellite.
Cet avant projet est désormais pris en compte par le Plateau d'Architecture des Systèmes Orbitaux (PASO).

Le principe de SMOS NEXT HR fondé sur la synthèse spatio-temporelle a été brevété en 2009 par le CNES
Auteurs : F.Cabot, Y. Kerr, P. Richaume, B. Rougé, J-C. Souyris.

 

  • image Les résolutions spatiales et temporelles des données « SMOS-next « désagrégées  seront compatibles avec la représentation des  processus hydrologiques  dans les modèles :

image

 

  • image Pour répondre aux besoins exprimés ci-dessus, une strategie de désagrégation sera construite et installée. Une solution possible s'appuierait sur la synergie avec les capteurs optiques en utilisant ladésagrégation des humidités de surface (Merlin 0. et al, 2008).
image Méthodes physique de désagrégation image
Humidités de surface à 4 km   Humidités de surface à 400 m

Principe :  La méthode de désagrégation est basée sur des modèles de fraction évaporative.  Les modèles utilisent une base physique  identique à celle des  modèles SVAT.

Données  auxilliaires : Utilisation des observations dans le domaine optique (rouge, infrarouge et thermique) : Landsat, ASTER, Mistigri.

Produits : La désagrégation des humidités de surface SMOS-next  de 4 km fournira des données à la résolution hectométrique en conservant une incertitude raisonnable. 

 

  • image Modélisation Hydrologique

    Ainsi la modélisation hydrologique serait abordée avec des données satisfaisantes en terme de résolution temporelle et spatiale. La modélisation hydrologique s'appuiera largement sur des techniques d'assimilation de données pour répondre aux objectifs ci-dessous :

Objectifs

  1. Amélioration de la prévision des crues
  2. Gestion  de l’eau en zones irriguées
  3. Impact climatiques sur les ressources en eau
  4. Répartition du bilan entre flux de surface et flux sub-surfacique.
  5. ....

 

     
  plan du site sitemap webmaster webmaster crédit credit Copyright 2010 CESBIO, Tous droits réservé