SPOT4 acquired its last images

=>

The last imaged acquired by SPOT4 were taken on the 19th of June, in the framework of Take5 experiment. It is with some sadness that we see the end of this very intense experiment : SPOT4 de-orbitation started and the satellite will be switched off on June the 29th 2013. SPOT4 will burn in the atmosphere in a few decades.

 

First and last SPOT4 (Take5) images acquired over the Alps site, on February the 8th (left) and June the 13th (right).

 

I would like to thank once again :

 

  • Sylvia and CNES teams who contributed to the feasibility studies, to the budget negociations, to the experiment decision and to establishing the contracts and the license for use.
  • Frederic and CNES and CS-SI teams who changed the satellite orbit and then programmed it and monitored its health during its extended life.
  • Laetitia and Joel who helped us programming the gains and checking the acquisitions
  • Mickey and Astrium Geo teams (SPOT IMAGE), who downloaded, selected and processed to level 1A about 1600 images (those which had at least a small patch of clear sky) and Bruno, for his patience regarding the long, divers and complex procedures of the space agencies regarding the contracts.
  • The data users who proposed the numerous appplications of SPOT4 (Take5) data, and our partners, ESA, JRC, NASA and CCRS, whose support was essential to get the experiment decided.
  • Jean-François, and the CESBIO colleagues who kept going in the fields to collect in-situ data, and those who supported my complaints regarding the rgnenjbfhzerj weather we had in France this spring. Weather is still cloudy and cold, but now I have stopped complaining.
  • CNES and Thales geometry specialists who helped me tuning the ortho-rectification parameters
  • The PTSC development and processing teams (CNES, CAP GEMINI, STERIA), who are still working on level 1C and 2A production and distribution : the processing is well advanced, and nearly 80% of the acquired data have been processed
  • the many readers of this blog, whose regular visits cheer us up (6400 visits et 3500 different visitors, 15000 pages viewed)
  • and Mireille, who is carefully and efficiently updating and improving the Level 2 processor on which our work,is based.

This blog will go on after the end of acquisitions, we will publish here the results obtained with SPOT4 (Take5) data, and we will provide news about PTSC, Venµs, LANDSAT and Sentinel-2.

 

And also, SPOT5 will be de-orbited in a few years...

SPOT4 a acquis ses dernières images

=>

Les dernières images de SPOT4 et de l'expérience Take5 ont été acquises le 19 juin 2013. C'est avec beaucoup de tristesse que nous voyons cette première partie de l'expérience s'achever : SPOT4 va être désorbité et s'éteindra le 29 juin 2013. Il brûlera dans l'atmosphère dans quelques dizaines d'années.

 

Première et dernières images SPOT4 (Take5) acquises sur le site Alpin, le 8 février (gauche) et le 13 juin (droite).

 

Je voudrais en profiter pour remercier encore une fois :

 

  • Sylvia et toutes les équipes du CNES qui ont contribué aux études de faisabilité et à la décision de l'expérience, au déblocage des financements, à l'établissement des contrats et de la licence d'utilisation
  • Frédéric et toutes les équipes du CNES et CS-SI qui ont changé l'orbite du satellite, puis l'ont programmé et surveillé au cours de l'expérience. Laetitia, et Joel qui m'ont aidé à programmer les gains de prise de vue.
  • Mickey et les équipes d'Astrium Geo, (SPOT IMAGE), qui ont réceptionné, choisi et traité environ 1600 images (toutes celles où il y avait au moins un petit coin de ciel bleu), jusqu'au niveau 1A, et Bruno, pour sa patience à toute épreuve quant à l'établissement des contrats avec des procédures différentes et complexes chez tous les partenaires de l'expérience
  • les futurs utilisateurs de ces données qui se sont mobilisés en nombre pour proposer des applications à ces données, et l'ESA, le JRC, la NASA et le CCRS dont le soutien a été essentiel pour décider l’expérience
  • les collègues du CESBIO qui sont allés sur le terrain collecter des données in-situ et ceux qui ont supporté mes plaintes à l'encontre du mauvais temps en France pendant tout ce printemps nuageux.
  • les spécialistes de géométrie du CNES qui m'ont bien aidé à obtenir des paramètres d'ortho-rectification qui marchent à peu près partout
  • les équipes qui contribuent au développement et à l'exploitation du centre de production MUSCATE au PTSC ( CNES, CAP GEMINI, STERIA), qui elles, n'en ont pas terminé  avec la production des Niveau 1C et 2A et leur distribution : les travaux avancent très bien, près de 80% des données acquises avant fin avril ont été traitées.
  • les nombreux lecteurs de ce blog, dont les visites régulières nous motivent (6400 visites et 3500 visiteurs différents, 15000 pages consultées)
  • et Mireille, qui maintient efficacement et améliore régulièrement notre chaîne de traitement

 

Ce blog ne ferme pas avec la fin des acquisitions, nous y publierons au fur et à mesure les résultats obtenus avec les données SPOT4 (Take5) et nous vous raconterons les aventures des projets du PTSC, de Venµs, LANDSAT et Sentinel-2.

 

Et puis, d'ici un ou deux ans SPOT5 devra être désorbité !

 

 

Regardez pousser les plantes/ See the plants grow

Cette série d'images a été acquise au Paraguay du 10 mars au 09 mai. On  y voit clairement le démarrage des cultures, passant du sol nu (rose) au plein développement (vert vif).

This image time series was acquired in Paraguay, from the 10th of March to the 9th of May. The start of growing season for several crops may be seen, from pink (bare soil), to bright green (when the crop if fully developped and still green).

SPOT4 (Take5) last cycle

=>

The SPOT4 (Take5) experiment begins its last 5 days cycle tomorrow (15th of June). The last images will be captured on June the 19th : we wish a nice weather for all the sites ! On June 19th, the acquisition phase of SPOT4 (Take5) will end, but the application phase will start soon. SPOT4 satellite will start its de-orbitation phase on the 29th of June.

The quicklooks of the images acquired until the end of May have been updated. You may find them following the links below, or via the SPOT4 (Take5) menu.

Le dernier cycle de SPOT4 (Take5)

=>

L'expérience SPOT4 (Take5) entame demain (15 juin) son dernier cycle de 5 jours. Les dernières données seront acquises le 19 juin : nous souhaitons du beau temps pour tous les sites ! Le 19 juin, la phase d'acquisition des données SPOT4(Take5) s'achève, mais nous allons bientôt pouvoir passer à la phase d'utilisation des données. Le satellite SPOT4, quant à lui, commencera sa désorbitation le 29 juin.

 

Les quicklooks des images acquises jusqu'à fin mai ont été mis à jour. Vous pouvez les trouver en suivant les liens ci-dessous, ou en cherchant dans le menu SPOT4(Take5).

USGS now delivers atmospherically corrected LANDSAT data

=>

USGS and NASA just released a new LANDSAT level 2A product (surface reflectances corrected for atmospheric effects with a cloud mask, a cloud shadow mask, and a water and snow mask). The thermal data are expressed as brightness temperatures at the top of atmosphere. This product is only available for Landsat 5 and Landsat 7 yet, but I know NASA is working on LANDSAT 8 atmospheric correction processor (Edit : LANDSAT 8 level 2A has been released in december 2014). The French Land Data Center Theia also distributes atmospherically corrected LANDSAT 8 data, but only over France.

 

Since May 2013, the atmospherically corrected LANDSAT 5 and LANDSAT 7 data are available on earthexplorer site. They are not so easy to find : click on the "data sets" tab and select your satellite in the "Landsat CDR" menu. You can order your data at once and the data will be available for download the next day (unless you ordered a few hundreds of them). It is only a pity that USGS does not own a large part of the historical LANDSAT 5 data acquired in ESA receiving stations. The data should be transferred one day, and a lot of users are awaiting for that.

 

Comparison of cloud masks obtained from MACCS (=MTCD) and LEDAPS on LANDSAT scenes in the USA. The agreement is very good in most cases, even if LEDAPS misses some clouds in some rare cases. One of the most distant points from the diagonal is explicited in next figure.

 

The LANDSAT surface reflectance images are produced with the LEDAPS processor. [Vermote et Masek 2006]. LEDAPS uses the DDV method to estimate the aerosol optical thickness, and a bunch of spectral  tests using only one date to detect clouds. Last year, a comparison was done with our method (MACCS), and the results were very close, event if the mono date method is not as accurate as the multi-temporal one (see the figures). LEDAPS is also less accurate for the cloud shadow detection which is even more tricky than the cloud detection. But nevertheless, it is evident that these new products will help many users in their applications.

 

The LANDSAT surface reflectance product is by now the only existing or foreseen level 2A product at the global level. The French Land Data Center THEIA also delivers Level 2A processed with the THEIA prototype for SPOT4 (Take5) (available here) and for the LANDSAT (5,7,8) data acquired since 2009 over France (available there), but they do not have a global observation capability.

 

Regarding Sentinel-2, ESA has decided not to produce level 2A products (which is a pity, even if we can understand that producing all Sentinel-2 data to level 1C is already a challenge). The French Land Data Center THEIA is already committed to process the whole Sentinel-2 data over France, and over other regions and countries to be hosen, covering up to 10 times France's area. but the application of MACCS to the global land surfaces is not decided yet, even if THEIA is working into it.

 

Comparison of MACCS (left) and LEDAPS (right), in a difficult case with thin clouds above bright surface. The thin clouds are much better detected by MACCS. In more standard cases, the cloud masks from both methods look alike.

 

 

Reference : Masek, J. G., Vermote, E. F., Saleous, N. E., Wolfe, R., Hall, F. G., Huemmrich, K. F., ... & Lim, T. K. (2006). A Landsat surface reflectance dataset for North America, 1990-2000. Geoscience and Remote Sensing Letters, IEEE, 3(1), 68-72.

L'USGS distribue des produits LANDSAT corrigés des effets atmosphériques

=>

L'USGS et de la NASA viennent de mettre en place la production et la distribution de produits LANDSAT de Niveau 2A (exprimés en réflectance de surface, corrigés des effets atmosphériques, et accompagnés d'un masque des nuages et de leurs ombres, et de masques de neige et d'eau). Pour le moment, les données thermiques sont exprimées en température de brillance au sommet de l'atmosphère. Ce produit est déjà disponible pour LANDSAT 5 et LANDSAT 7 et la NASA travaille actuellement à l'adaptation de ses chaînes à LANDSAT -8.

 

Depuis la semaine dernière, ces données sont disponibles sur le site earthexplorer, il faut chercher un peu pour les trouver: cliquer sur l'onglet "data sets", et choisir "Landsat CDR". Vous pouvez donc commander vos données, qui sont prêtes dès le lendemain (sauf peut-être si vous en commandez des centaines). Il est seulement dommage que l'USGS ne dispose pas d'une grande partie des données LANDSAT historiques (Landsat 4 et 5) acquises dans les stations de l'ESA. Un transfert de ces données est prévu, mais il n'a pas encore eu lieu (nous l'attendons avec impatience).

 

Comparaison des pourcentages de nuages détectés par MACCS (=MTCD) et LEDAPS sur des scènes LANDSAT aux Etats-Unis. L'accord est très bon dans la plupart des cas, même si on note dans quelques cas rares une sous détection de nuages par LEDAPS. L'un des points les plus éloignés de l'axe est illustré ci-dessous.

Les produits de réflectance de surface LANDSAT ont été obtenus avec la chaîne LEDAPS de [Vermote et Masek 2006]. La chaîne LEDAPS utilise la méthode DDV pour estimer l'épaisseur optique des aérosols, et une batterie de tests portant sur une seule date pour détecter les nuages. Nous avions fait l'an dernier une comparaison avec nos méthodes (MACCS), et les résultats étaient assez proches, même si la méthode mono date ne peut pas tout à fait rivaliser avec la précision des méthodes multi-temporelles (cf figures ci-dessous). LEDAPS est également un peu moins bon pour la détection des ombres, encore plus difficiles à détecter que les nuages. Mais au total, l'existence de ce produit va certainement simplifier le travail de beaucoup d'utilisateurs.

 

Le produit LANDSAT Surface Reflectance est pour le moment le seul produit de niveau 2A à haute résolution existant ou prévu, avec une couverture mondiale.  Cependant, le pôle THEIA a produit des données de niveau 2A à partir des données de l'expérience SPOT4 (Take5) (disponibles ici) et à partir  des données acquises par LANDSAT 5, 7 ou 8 sur la France depuis 2009 (disponibles là).

Selon les plans actuels, l'ESA ne fournira pas de produit 2A pour Sentinel-2. Il est dores et déjà prévu que THEIA fasse tourner la chaîne MACCS pour fournir des données de niveau 2A pour Sentinel-2 sur toute la France, et très probablement sur quelques autres pays ou régions à définir, couvrant au total une surface équivalente à 10 fois la France. L'application de MACCS au monde entier n'est pas encore décidée, même si THEIA se positionne pour le faire.

 

Comparaison des masques de nuages MACCS (gauche) et LEDAPS (Droite), dans un cas difficile avec des nuages très fins, mieux détectés (entourés en rouge) par MACCS. Dans les cas standards, les masques des deux méthodes sont plus proches.

 

Reference : Masek, J. G., Vermote, E. F., Saleous, N. E., Wolfe, R., Hall, F. G., Huemmrich, K. F., ... & Lim, T. K. (2006). A Landsat surface reflectance dataset for North America, 1990-2000. Geoscience and Remote Sensing Letters, IEEE, 3(1), 68-72.

SPOT4 (Take5) Licence

=>
CNES and Astrium Geo (Spotimage) have agreed to distribute the SPOT4 (Take5) data with a very open license, which was just released.

 

As always with the elaboration of legal agreements, the process was rather long and complicated, but here, the result is very positive. If I understand correctly (you'd better read the document, which is the only official version), anyone can use this data with the following few conditions:

  • use must be conducted within the SPOT4 (Take5) project  framework,  to prepare for the use Sentinel-2 data.
  • the data can not be resold, even after minor changes (this is normal, as they are freely available!)
  • services can be marketed from these data, in the frame of SPOT4 (Take5) project, to prefigure the use of Sentinel-2 data.
  • users must inform the CNES of how they use the data, and address any publication using these data to olivier.hagolle% cnes.fr and sylvia.sylvander %cnes.fr.

 

The document is here: License SPOT4 (Take5)

La licence d'utilisation des données SPOT4 (Take5)

=>

Le CNES et Astrium Geo (Spotimage) se sont mis d'accord pour distribuer les données de SPOT4 (Take5) avec une licence très ouverte, qui vient d'être publiée.

Comme toujours avec les accords juridiques, le processus est plutôt long et compliqué, mais ici le résultat est très positif. Si j'ai bien compris (le plus sûr est de lire le document, c'est lui qui fait foi), n'importe qui pourra utiliser ces données à condition de respecter les conditions suivantes :

  • l'utilisation doit être menée dans le cadre du projet SPOT4(Take5), c'est à dire dans le cadre de la préparation à l'exploitation des données Sentinel-2.
  • les données ne peuvent pas être revendues, même après de légères transformations (c'est normal, puisqu'elles sont disponibles gratuitement !)
  • des services peuvent être commercialisés à partir de ces données, dans le cadre du projet SPOT4 (Take5), pour préfigurer l'utilisation de Sentinel-2
  • il faut informer le CNES de l'utilisation qui est faite des données, et adresser toute publication utilisant ces données  à olivier.hagolle%cnes.fr et sylvia.sylvander%cnes.fr

Le document est ici : License SPOT4 (Take5)