Best wishes for 2018 !

=>

May this new year bring you happiness, and not only related to image time series !

 

As usual, this beginning of year brings the opportunity to summarize 2017. Here is what I would record, in our field of interest :

  • the consecration of Copernicus program and of the Sentinel satellites. Since 2015, more than 110,000 people have registered to access the data since 2015! In my opinion, this success is due to the combination of several factors: the data are free and easy to access, the observations are repetitive, regular and frequent worldwide, and the data are of high quality. Congratulations to ESA and the EU, not to mention the contribution of CNES for the quality of Sentinel-2 images and the calibration of Sentinel-3. Continue reading

Data upload on MUSCATE distribution server is slow

It seems that the upload of data to MUSCATE distribution server is quite slow these days. This results in a delay in the provision of data. As CNES is closed between Christmas and the new year, we will have to wait a little to have it repaired. We are sorry for that inconvenience. But you can use this opportunity to rest and spend time with your families without having to process our scenes :) . We wish you all a happy Christmas week.

Il semble que la mise à jour du serveur de distribution de MUSCATE très lente depuis quelques jours,c e qui cause d'importants retards de distribution. Comme le CNES est fermé entre Noel et le jour de l'an, nous devrons attendre pour réparer ce problème. Nous vous prions e nous en excuser. Mais vous pouvez en profiter pour passer des vacances en famille sans avoir à traiter nos données ;) . Passez tous de bonnes fêtes !

Premières validations de la carte d'occupation du sol OSO

En 2017, le Centre d'Expertise Scientifique OSO (Occupation du SOl) par l'intermédiaire du CESBIO a produit une carte d'occupation du sol de l'année 2016 à l'échelle du territoire métropolitain français et corse. On l'appelle la carte d'occupation du sol OSO ! Cette carte est le résultat de traitements automatiques massifs de séries temporelles d'images satellites optiques Sentinel-2. Comme les images Sentinel-2, cette carte a une résolution spatiale de 10 m correspondant à une unité minimale de collecte (UMC) de 0.01 ha. L'occupation du sol est décrite grâce à 8 classes au premier niveau et 17 classes à second niveau de détail, définies en fonction des potentialités de détection de l'imagerie Sentinel-2 et des besoins exprimés par des utilisateurs finaux. Ces classes couvrent les grands thèmes d'occupation du sol (surfaces artificialisées, agricoles et semi-naturelles).

Son principal avantage en comparaison avec d'autres cartes d'occupation du sol existantes, (loin de nous l'idée de les critiquer) est son exhaustivité territoriale et surtout sa fraîcheur ! Disposer d'une carte d'occupation du sol exhaustive sur l'ensemble du territoire national au premier trimestre de l'année suivante, c'est ce qu'OSO vous propose !

Quelle richesse thématique ?

Les classes détectées par télédétection sont celles du second niveau, celles du premier niveau sont obtenues par agrégation des classes du second niveau :

  • Culture annuelle
    • Culture d'hiver
    • Culture d'été
  • Culture pérenne
    • Prairie
    • Verger
    • Vigne
  • Forêt
    • Forêt de feuillus
    • Forêt de conifères
  • Formation naturelle basse
    • Pelouse
    • Lande ligneuse
  • Urbain
    • Urbain dense
    • Urbain diffus
    • Zone industrielle et commerciale
    • Surface route / asphalte
  • Surface minérale
    • Surfaces minérales
    • Plages et dunes
  • Eau
    • Eau
  • Glaciers et neiges éternelles
    • Glaciers et neiges éternelles

Avec quelle qualité ?

Valider une carte d'occupation n'est pas une procédure simple. Il s'agit de s'interroger sur :

  • la spécification des classes
  • l'échelle de validation
  • le jeu de données de validation

Dans tous les cas, il est rarement possible d'établir une validation exhaustive sur l'ensemble d'un territoire. Classiquement, une validation statistique permet d'appréhender partiellement la précision de la cartographie obtenue, et ne permet pas d'identifier l'ensemble des confusions thématiques et des erreurs géométriques de classification.

La suite de cet article tente de qualifier la précision de la carte d'occupation du sol OSO de 2016 grâce à des jeux de données de partenaires du CES OSO. Une première validation, intrinsèque au processus de classification, a été effectuée. Les résultats statistiques sont visibles ici.

Le jeu de données d'échantillons de la couverture de surface a été produit grâce à des bases de données nationales telles que la BD Topo, le Registre Parcellaire Graphique (RPG) et Corine Land Cover. 70% de ces échantillons ont été utilisés pour l'apprentissage et 30% pour la validation a posteriori visible sur la figure ci-dessous. Cette validation, bien que pertinente, s'appuie sur des échantillons dont la génération suit la même procédure que les échantillons d'apprentissage, biaisant quelque peu l'indépendance de la validation.

Validation de la carte d'occupation du sol OSO avec 30% des échantillons extraits des 3 jeux de données utilisés lors de la classification - BD Topo, Registre Parcellaire Graphique et Corine Land Cover)

De plus, il nous était impossible de valider les deux cultures annuelles de la classification. En effet, l'indisponibilité du RPG pour l'année 2016 et 2015 (toujours indisponible le jour de l'écriture de cet article), nous a amené à développer une méthode d'apprentissage basée sur le principe de l'adaptation de domaine utilisant des échantillons du RPG 2014. Cette méthode est très bien expliquée ici. Quoiqu'il en soit, il nous était impossible de valider la classification des cultures d'été et d'hiver de 2016, seuls des échantillons issus du terrain nous le permettait, en voilà la preuve !

Continue reading

Venµs à l'honneur en Haute-Garonne et en Ariège en 2018

Le satellite Franco-Israelien Venµs, attendu depuis si longtemps, a été lancé le 2 août 2017. 110 sites dans le monde vont être observés en 2018 et 2019 à 10 m de résolution et avec 12 bandes spectrales. Alors que la plupart des sites ne correspondent qu’à l’emprise d’une scène Venµs (27 à 32 km de large (est-ouest) * 27 km nord-sud), le site ‘Toulousain’ couvre un transect de 168 km du nord de la Haute-Garonne (Grenade) jusqu’en Espagne, en passant par les Pyrénées ariégeoises (dont le Mont Vallier), prolongé par un 2ème transect de 157 km de long en Espagne jusqu’à l’embouchure de l’Ebre (carte en ligne).

 

L’intérêt d’avoir choisi un si grand transect est la grande diversité des conditions pédo-climatiques due au relief varié de la zone, des types de cultures et de végétation et enfin de pratiques humaines de gestion (type d’agriculture, d’élevage…), sur un nombre de kilomètres assez restreint. Ce transect Venµs permettra ainsi d’étudier de nombreux agro-écosystèmes différents.

Le transect Venµs, de Toulouse à l'espagne.

L’intérêt majeur de la mission scientifique Venµs est d’offrir une très forte revisite temporelle : chaque site sera observé tous les 2 jours. En combinant les données de Venµs avec celles de Landsat 8 et Sentinel-2, la revisite sera presque quotidienne. Au niveau scientifique, il s’agit de préparer les futures missions spatiales opérationnelles et de démontrer l’intérêt d’une fréquence temporelle très élevée. Au niveau thématique, ces 2 années 2018 et 2019 vont permettre de suivre finement les évolutions rapides des phénomènes naturels comme les variations du manteau neigeux, la croissance des cultures, les stades phénologiques des diverses végétations (forêts, prairies, cultures, autres milieux naturels), etc… Pour être pleinement valorisés, ces sujets nécessiteront des observations de terrain de qualité sur ces deux années 2018 et 2019. Nous faisons donc acte d’information, voire d’appel à volontaires, pour collecter des données de terrain pertinentes. Ci-dessous, nous listons les principaux sujets déjà prévus ou potentiels, pour chacune des 2 grandes zones géographiques du transect ; ainsi que les principaux acteurs pré-identifiés.

 

Continue reading

Sentinel-2 ground segment restarted, but a backlog remains to be processed

From Scihub news :

Referring to the news of 11 August , users are informed that the contingency issue occurred at Matera has been solved and nominal Sentinel-2A/B production was restarted yesterday 16 August in the early afternoon.
An inventory of the missing production is being consolidated and all impacted S2A/B L1C products will be recovered in the coming weeks, together with the ongoing recovery of missing products between 1st and 8th August as reported in the news of 09 August .

THEIA releases Sentinel-2 L2A time series over several regions of Brazil

Theia has added seven new sites in Brazil, for which Sentinel-2 L2A are produced and distributed, starting in December 2016.  These sites will be processed in near real time from now on. Data are produced by the MUSCATE system at CNES, using CNES-DLR MAJA processor. The products can be freely downloaded from https://theia.cnes.fr.

 

These sites were selected following demands from French scientists, with two main themes :

  • Land cover and land use change monitoring
  • Water body surface and turbidity

Continue reading

Issue with Firefox 53 on Theia distribution server

We recently figured out that the Theia distribution server is not fully compatible with the most recent version of Firefox (V53), and that the authentication fails, preventing from downloading products with that version. The teams are working to solve this, but meanwhile, please wait before updating your firefox browser.

Nous nous sommes récemment aperçus que le serveur de distribution Theia n'est pas compatible avec la nouvelle version de Firefox. L'authentification plante, et il n'est donc pas possible de télécharger les données avec cette version. Les équipes techniques cherchent à résoudre ce problème, mais en attendant que le problème soit résolu, ne mettez pas à jour votre navigateur !

 

Un nouvel algorithme de détection des nuages pour la Bretagne

Ce nouvel algorithme baptisé MACCROW (Multitemporal Atmospheric Correction and Cloud Retrieval Of Western-France) a été développé par l'équipe MACCS pour résoudre le cas spécifique des régions à forte nébulosité. Comme nous l'a expliqué Olivier Hagolle, chercheur au Cesbio, "l'algorithme se base sur le fait que la reflectance au sommet de l'atmosphère chute brutalement lorsque le ciel s'éclaircit. Ces évènements aberrants peuvent être détectés par un test de Fisher puisque leur distribution statistique suit généralement une loi de Poisson. Les premières validations ont donné des résultats satisfaisants (kappa=0.76). Il reste que certaines trouées passent encore à travers les mailles du filet."

La série de Plouguemeau traitée par MACCROW. Les zones claires sont délimitées en rouge.

NB) l'image du 07-aout-2016 a été volontairement exclue car elle était trop claire et donc faisait planter l'algorithme.

S2 Tile Viewer/ Voir les tuiles Sentinel-2

Here is a map of all the Sentinel-2 tiles .that contain some land (some islands might have been missed). If you zoom enough, the tile number will be displayed on the map. The tool was developed by Michel Le Page, using Geoserver and openlayers. To find it next time, use the Sentinel-2 menu.
 
Voici une carte des tuiles Sentinel-2 qui contiennent quelques terres (quelques îles ont été manquées). Si vous zoomez, vous pourrez cliquer pour obtenir le nom des tuiles, et, à résolution suffisante, le nom des tuiles s'affichera sur la carte. L'outil a été développé par Michel Le Page, à partir de Geoserver et openlayers. Si vous souhaitez le retrouver la prochaine fois, l'outil est accessible par le menu Sentinel-2.

 

 

La lettre d'informations n°22 du CESBIO est sortie

La lettre trimestrielle d'informations du CESBIO vient de sortir, avec au menu, des estimations de  température ou de rugosité des sols, beaucoup de neige, de l'humidité, des estimations de biomasse et de rendement, des données Sentinel-2 mises à disposition, des détections de cultures, une médaille d'honneur, et des annonces de formations, de thèses, et la participation à la fête de la science, Samedi 15 octobre (demain).