Les conséquences de la sécheresse de l'an dernier en Provence sont toujours visibles en 2018 sur les images de Sentinel-2

=>

En rentrant de nos vacances dans les Alpes, nous avons passé une journée près des gorges du Verdon, le grand Canyon européen (je sais, il y a une différence d'échelle avec l'Américain).  Ceci dit, le paysage était superbe, comme vous pouvez le voir dans le panorama ci-dessous.

Panorama depuis le "point sublime" (et modeste)

 

 

Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous parler ici de mes aventures estivales, je réserve cela pour les collègues à l'heure du repas, et je pense que les deux premiers de la semaine leur ont suffi.

 

Allons au fait, j'ai par la même occasion remarqué un grand nombre de pins desséchés, voire morts, ce qui m'a étonné parce que la région a été relativement humide ce printemps et début d'été. J'ai demandé au gens du coin, qui m'ont dit que c'est la sécheresse de l'été et l'automne 2017 en Provence qui en est la cause, particulièrement dans les zones où la roche est juste sous la surface et la profondeur du sol est très faible..

Continue reading

Sentinel-2 sees a persistent degradation of forests near the Gorges du Verdon, after 2017 drought

=>

Coming back from our stay in the Alps, we stayed one day near the Verdon Gorges, the European Grand Canyon (I know there is a difference in scale with the American one). Anyway, the landscape was gorgeous as you can seen on the panorama below.

Panorama from "Sublime point" (and modest)

 

 

But don't worry, I will not tell you about all my holidays adventures, I keep that for my close colleagues at lunch time, and it seems they have had enough of it with the two past days.

 

Let's go to the point, I also noticed quite a number of brown pine trees, which surprised me as the spring and summer had been rather wet for the region so far. I asked some locals who told me it was due to the severed drought that happened last year in Provence, which happened during summer and fall 2017 and damaged mainly the pine forest, particularly where the soil root zone is thin due to the presence of rock.

Continue reading

Venµs à l'honneur en Haute-Garonne et en Ariège en 2018

Le satellite Franco-Israelien Venµs, attendu depuis si longtemps, a été lancé le 2 août 2017. 110 sites dans le monde vont être observés en 2018 et 2019 à 10 m de résolution et avec 12 bandes spectrales. Alors que la plupart des sites ne correspondent qu’à l’emprise d’une scène Venµs (27 à 32 km de large (est-ouest) * 27 km nord-sud), le site ‘Toulousain’ couvre un transect de 168 km du nord de la Haute-Garonne (Grenade) jusqu’en Espagne, en passant par les Pyrénées ariégeoises (dont le Mont Vallier), prolongé par un 2ème transect de 157 km de long en Espagne jusqu’à l’embouchure de l’Ebre (carte en ligne).

 

L’intérêt d’avoir choisi un si grand transect est la grande diversité des conditions pédo-climatiques due au relief varié de la zone, des types de cultures et de végétation et enfin de pratiques humaines de gestion (type d’agriculture, d’élevage…), sur un nombre de kilomètres assez restreint. Ce transect Venµs permettra ainsi d’étudier de nombreux agro-écosystèmes différents.

Le transect Venµs, de Toulouse à l'espagne.

L’intérêt majeur de la mission scientifique Venµs est d’offrir une très forte revisite temporelle : chaque site sera observé tous les 2 jours. En combinant les données de Venµs avec celles de Landsat 8 et Sentinel-2, la revisite sera presque quotidienne. Au niveau scientifique, il s’agit de préparer les futures missions spatiales opérationnelles et de démontrer l’intérêt d’une fréquence temporelle très élevée. Au niveau thématique, ces 2 années 2018 et 2019 vont permettre de suivre finement les évolutions rapides des phénomènes naturels comme les variations du manteau neigeux, la croissance des cultures, les stades phénologiques des diverses végétations (forêts, prairies, cultures, autres milieux naturels), etc… Pour être pleinement valorisés, ces sujets nécessiteront des observations de terrain de qualité sur ces deux années 2018 et 2019. Nous faisons donc acte d’information, voire d’appel à volontaires, pour collecter des données de terrain pertinentes. Ci-dessous, nous listons les principaux sujets déjà prévus ou potentiels, pour chacune des 2 grandes zones géographiques du transect ; ainsi que les principaux acteurs pré-identifiés.

 

Continue reading

Les Sentinels témoins de la déforestation en Amazonie

Le Monde.fr a publié un reportage frappant "Au Brésil, avec les policiers qui luttent contre la déforestation de l’Amazonie". Le journaliste et photographe Bruno Kelly a suivi les agents de l’institut pour l’environnement et les ressources naturelles renouvelables (Ibama) dans les environs d'Apui, une petite localité isolée au sud de l'état d'Amazonas. Il écrit que "le chef de la police reconnaît que contrôler avec 1 300 agents une zone de la taille de l’Europe occidentale est une tâche pour le moins difficile".
 
Continue reading

2016/17 : un record d’écobuages dans les Pyrénées ?

Image du 10 décembre 2016Image SENTINEL2 du 30 novembre 2016, "SWIR"
Mais que se passe-t-il ce 10 décembre 2016 à midi, au-dessus du village de Villelongue (à 15 kilomètres au sud de Lourdes) ? Un des plus beaux écobuages des Hautes-Pyrénées de cet hiver 2016/17 ! Une très large bande de feu actif se dirige vers le sud. Ce feu a démarré la veille d’après les contacts terrain. En 2 jours, une grande zone a donc déjà été brulée. La répétitivité de SENTINEL2 permet d'observer la même scène quelques jours avant et après ce feu.

La lettre à Elise Lucet

Chère Elise,

 

au Cesbio, notre laboratoire, nous apprécions beaucoup ton émission "Cash Investigation" et le travail des journalistes de ton équipe. Nous savons que tu ne recules devant rien pour mettre à jour les méfaits des pollueurs et d'ailleurs nous non plus. Pour l'enquête "Razzia sur le bois" diffusée le 24 janvier, tu as même fait appel à la technologie de la NASA (carrément !) pour enquêter sur les incendies dans les plantations d'arbres en Indonésie. Nous avons reconnu en effet les images prise par le capteur MODIS de l'agence spatiale américaine. Ce capteur permet de détecter les feux avec une très bonne fréquence mais les images ne sont pas très détaillées car la résolution d'un pixel est proche de 500 m.

Continue reading

Écobuages dans les Pyrénées Ariégeoises vus par Sentinel-2A

Hier avec mon collègue Pascal nous sommes allés réparer le pluviomètre de notre station météo dans le Vicdessos. Outre l'absence de neige anormale à cette saison, le versant d'en face était largement calciné ce qui donnait au paysage un aspect désolant. Le feu n'était pas terminé car certains secteurs continuaient à fumer. D'après un garde de l'Office National des Forêts que nous avons croisé il s'agissait des conséquences d'un écobuage illégal [1].


Continue reading

Sentinel-2 to monitor forest fires in Siberia?

At the beginning of summer, a colleague in Igarka (Maxime Deschuyteneer ?) informed me on 20th of July that a forest fire up to the city was responsible, according to him, of “a small greenhouse effect that make you cough”…Indeed, forest fires are recurring problems in Central Siberia, mainly during June and July because of a sharp increase of temperatures. These fires have widely increased last years and the year 2016 would be the most “blazed” of history since, according to GreenPeace Russia, 3.5 million ha of forests have been burnt1, as big as seven French departments! On 24th September, NASA has also published an Aqua MODIS scene from 18th September 2016 showing huge plumes moving towards North East of Russia as well as zones (in red) where the satellite has detected unusual warm temperatures associated with fire2. The extent of MODIS image on the map of concentrations of aerosols allows presenting the scale of the phenomenon.

 

(at the top)- NASA’s Aqua satellite scene (MODIS) showing huge plumes2; (at the bottom) – Map of concentration of aerosols2


Continue reading

Wildfires in California spotted by Sentinel-2A

Wildfires were raging in California this summer. Let's see if we can spot some of them in Sentinel-2A images with the new Sentinel-Playground by Sinergise.

 

The combination of the SWIR and NIR bands of Sentinel-2 or Landsat enables to produce accurate maps of burnt areas. The SWIR band is sensitive to the water content in the soil and vegetation, while the NIR band is sensitive to the vegetation health (photosynthetic activity).

 

In addition, the radiance measured by a spaceborne sensor in the SWIR wavelengths increases if the surface is very hot (as taught us Prof. Planck in Hawaïï).

 

As a result, a simple color composite of bands SWIR/NIR/Red gives a stunning view of burnt areas and can highlight ongoing fire areas if the smoke is not too opaque.

 

In Coalinga, the Mineral Fire burnt nearly 3000 ha close to the city of Coalinga.

Mineral wildfire near Coalinga, Californa USA. Time series of Sentinel-2A images (RGB color composite of bands SWIR/NIR/Red = 12/8A/4)

 

Continue reading