Two billion pixels to check your next ski destination

More exactly: two maps of 934'343'100 pixels!

We [1] have processed 6205 Sentinel-2 images and 593 Landsat-8 images to compute the annual snow cover duration in the Alps and the Pyrenees at 20 m resolution for hydrological years 2016-2017 and 2017-2018. The snow cover duration (or snow persistence) is defined as the total number of days with snow on the ground over a hydrological year (from 01 September and ends on 31 August). We also added the ski runs from the great OpenSnowMap project.


Link: http://osr-cesbio.ups-tlse.fr/echangeswww/majadata/simon/snowMaps.html

Continue reading

[MUSCATE News] Unavailability of CNES HPC center on 4-5 December

Le centre de calcul (de haute performance) du CNES sera en maintenance les 4 et 5 décembre, dans le but d'accroitre sa robustesse et ses performances. En conséquence, MUSCATE ne sera pas en mesure de produire les données de Sentinel-2, Landsat et Venµs en temps réel. Pour une fois, nous ne serons donc pas en mesure de tenir nos engagements de production en moins de 2.5 jours, et nous espérons que cela ne vous dérangera pas trop dans vos travaux. Les données déjà produites resteront disponibles.

Pour la même raison, les traitements avec MAJA sur PEPS seront suspendus.

 

CNES High Performance Computing center will be on maintenance on the 4th and 5th of December, to improve its robustness and capacity. As a result, MUSCATE will not be able to produce Sentinel-2, Landsat and Venµs data during these days. Exceptionally, we will not meet our target to process these data in less than 2.5 days, and we hope it will not cause too much inconvenience. The already produced data will still be available.

For the same reason, MAJA processing on PEPS will be suspended.

Les séries temporelles de niveau 3A avec Sentinel-2, de Juillet à Octobre

=>

Comme chaque mois, Peter Kettig du CNES a produit les synthèses de niveau 3A à partir de Sentinel-2 du mois précédent (Merci Peter !). Les données peuvent être téléchargées depuis le serveur de distribution Theia au CNES.
 
Si vous n'avez pas peur d'y passer trop de temps, alors que de nombreuses urgences vous attendent, vous pouvez jeter un oeil aux mosaïques de ces produits disponibles sur la France depuis Juillet. Chaque mosaique est accessible à partir des liens ci-dessous :

 
Une chouette interface de visualisation (merci à Michel Lepage !), est aussi disponible ci-dessous, pour comparer la synthèse d'octobre avec celle des mois précédents. On peut ainsi constater que le Nord de la France commence tout juste à reverdir après cet été très chaud et très sec, alors que les prairies de montagne prennent une couleur brune après les premières gelées. Le maïs du Sud Ouest a lui aussi commencé à sécher, voire à être récolté.
 
Pour la première fois, un artefact de bord d'orbite apparaît clairement du côté de Cambrai. Même si c'est un endroit où l'on peut faire des bêtises, cet artefact est dû au changement de date. la partie Ouest est brune, et la partie Est est verte. Celà est dû a une couverture nuageuse importante, qui fait que la date moyenne de la partie Est se situe bien après celle de la partie Ouest. Le seul moyen d'éviter ce genre d'artefacts sera d'augmenter la revisite des données Sentinel-2, pour faire des synthèses sur des données moins longues (ici nous utilisons 45 jours).
 

See it full screen
Continue reading

THEIA : Une nouvelle zone de production des données Sentinel-2 L2A au Sahel

=>

La production des données Sentinel-2 au niveau 2A, avec la chaîne MAJA, par le centre MUSCATE de Theia est maintenant rapide et efficace, nous disposons donc de quelques marges pour ajouter de nouvelles zones (les zones actuelles sont visibles ici). Les organismes français intéressés par l'ajout de nouvelles zones peuvent d'ailleurs me contacter, il devrait nous rester une petite cinquantaine de tuiles à choisir, compte tenu des demandes déjà reçues.

 

Certains collègues bien informés ont devancé cet appel, et parmi eux, Santiago Pena Luque,  du CNES, qui travaille pour le projet SWOT. Dans le cadre de la préparation du projet, deux grands bassin fluviaux africains ont été choisis pour concentrer les premières expérimentations. Il s'agit des bassins du Niger et du Sénégal. Les applications concerneront le suivi des cours d'eau bien sûr, mais aussi de l'occupation des sols et de la dynamique de la végétation. Plusieurs laboratoires y seront impliqués, dont le GET, le CESBIO, le LEGOS à Toulouse, le laboratoire TETIS à Montpellier.

Voici donc la zone acceptée par Theia :

 

Nouvelle zone de traitement Sentinel-2 sur le Sahel . En vert les tuiles déjà traitées, en bleu, les tuiles que nous allons ajouter.

La zone a été établie à partir des contraintes suivantes :
- ne pas dépasser 300 tuiles
- proposer une zone contiguë
- éviter les zones les plus nuageuses, comme les côtes du golfe de Guinée
- couvrir la quasi totalité des bassins du Sénégal et du Niger (à l'exception des zones systématiquement nuageuses ou complètement désertiques)
- compléter éventuellement des zones administratives connexes: nous avons pu par exemple couvrir la totalité du Sénégal, de la Gambie, du Burkina Faso, tout l'Ouest et le Sud du Mali, le Nord des guinées, de la Côte d'Ivoire, du Bénin et du Nigeria, le Sud du Niger et l'Ouest du Tchad.

 

La production va démarrer très prochainement, avec les données acquises en décembre 2016. Il nous faudra probablement quelques mois pour rejoindre le traitement en temps réel. Celà va donner beaucoup de travail à nos équipes de production, mais c'est pour la bonne cause.

 

Sentinel-HR: une mission optique à résolution métrique avec observations globales, répétitives, systématiques et libres d'accès

=>

Tous les 4 ans, le CNES réunit la fine fleur de ses comités scientifiques ( d'ailleurs, je n'ai jamais été invité :( ), pour son séminaire de prospective. C'est à cette occasion que sont définies les priorités scientifiques pour les prochaines missions spatiales du CNES. Quelques mois avant, un appel à idées pour de nouvelles missions est émis. et c'est à cette occasion que j'ai soumis l'idée d'une mission appelée SENTINEL-HR (prenant la suite de Gérard Dedieu qui l'avait déjà proposée depuis deux ans).

 

Mission Sentinel-HR

Cette mission permettrait d'observer toutes les terres à une résolution métrique, une fois par saison. En tenant compte des nuages, il faudrait donc un passage en tous points tous les 20 à 30 jours. Comme son nom l'évoque, l'accès aux données serait libre et gratuit, et les prises de vues systématiques. La configuration minimale aurait quatre bandes (bleu, vert, rouge, proche-infra-rouge), avec en option, des bandes dans le moyen infra-rouge ou la possibilité d'effectuer des observations.

Couverture de la France 2018 à haute résolution (6m) réalisée par SPOT-6/7, pour le compte de GeoSud (1).. Les données ont été acquises entre le 6 avril et le 11 octobre 2018.

 

Comme je l'ai déjà présenté à de nombreuses reprises et depuis longtemps,  l'avantage des données Sentinel-2, comparées à celles des missions SPOT d'antan,  tient dans la capacité de prise de vue systématique, conjuguée à la disponibilité de données libres et gratuites. C'est clairement ce qui explique le succès de la mission SENTINEL-2, passant de de quelques milliers d'utilisateurs pour SPOT, à des dizaines de milliers pour SENTINEL-2.

 

Continue reading

Durée d'enneigement dans les Alpes et les Pyrénées du 01/09/2017 au 31/08/2018

=>

Nous sommes en train de penser à un nouveau produit qui donnerait la durée d'enneigement dans les Alpes et les Pyrénées au cours de la dernière année hydrologique. Voici ci-dessous un aperçu d'une version "beta" (artisanale) qui n'est qu'à 100 m de résolution pour l'instant.
 

Durée d'enneigement du 01/09/2017 au 31/08/2018.

Durée d'enneigement du 01/09/2017 au 31/08/2018. Les pixels avec moins de 60 jours ont été masqués.


 
Quelques mots sur la méthode (voir aussi ici) : cette carte est générée après une interpolation linéaire au pas de temps journalier de toutes les cartes d'enneigement Theia disponibles. Ici nous avons sélectionné 26 tuiles Sentinel-2, ce qui représente 3189 cartes d'enneigement pour la période considérée, soit 96 milliards de pixels à traiter.
 
Avec l'accumulation des données Sentinel-2 il devient possible de comparer les années entre elles. Voici par exemple une comparaison visuelle de la durée d'enneigement calculée de janvier à mai pour trois années dans les Pyrénées (31TCH):

Durée d'enneigement 31TCH

Durée d'enneigement du 01 janvier au 31 mai sur la tuile 31TCH

 
On voit ressortir des durées d'enneigement élevées pour l'année 2018 qui fut une année exceptionnelle !
 
Un grand merci à Germain Salgues de Magellium pour avoir produit toutes les données rapidement ce qui nous a permis de montrer cette carte au séminaire Theia à Montpellier dès le 18 octobre ! Et merci à Michel Le Page pour la mise en ligne.

[Theia] La famille s'élargit

Le photographe (et directeur technique) a du sortir son objectif grand angle pour photographier la famille Theia, lors du séminaire bisannuel qui avait lieu les 17 et 18 octobre 2018 à Montpellier. Ce fut un véritable stage de motivation, et un grand plaisir de recevoir tous ces retours positifs sur les travaux des chercheurs Français en télédétection, et sur les efforts des équipes de développement, de distribution et de diffusion de données. Les présentations seront très bientôt rassemblées sur le site de Theia.

Un grand merci à l'équipe d'organisation (Isabelle Biagiotti, Nicolas Baghdadi et Arnaud Sellé)

 

 

 

[Nouvelles de MUSCATE] Un été très productif

=>

Mise à jour le 4 octobre 2018

Cet été, alors que la plupart d'entre nous prenions des coups de soleil sur la plage, nous faisions dévorer par des moustiques, attrapions des courbatures en rando, ou faisions de longues siestes pour nous remettre de nuits fatigantes, les équipes de production et de distribution de MUSCATE ont eu la chance de bénéficier d'une climatisation efficace, de fauteuils confortables, d'ordinateur rapides et de l'accès à la meilleure cantine du monde au CNES. Il n'est donc pas surprenant que la production ait fait de gros progrès, mais nous pouvons néanmoins leur adresser un grand merci, car les résultats sont impressionnants.

 

Amélioration des performances de production

Theia's L2A counter reached 100 000 images on August 12th

 

Tout d'abord, l'anomalie qui avait perturbé la production à la fin du printemps a été résolue. C'était un problème de capacité de mémoire sur la machine qui héberge le catalogue interne de MUSCATE. Petit à petit, la besoin de mémoire dépassait le volume prévu, et les performances se dégradaient avant que le système ne plante, quasiment tous les jours. Il a suffi de quelques ajustement et d'un doublement de la mémoire pour que le problème disparaisse.

Ainsi, depuis début juillet, MUSCATE n'a plus connu que deux courtes interruptions dues à une phase de maintenance du centre informatique du CNES. Comme on peut le voir sur la figure qui suit,  la courbe orange, qui moyenne la production sur un mois n'a jamais été aussi haute, depuis le démarrage de la production.

 

Number of L2A produced each day by MUSCATE (after removing the products with more than 90% of clouds)

Continue reading

Les conséquences de la sécheresse de l'an dernier en Provence sont toujours visibles en 2018 sur les images de Sentinel-2

=>

En rentrant de nos vacances dans les Alpes, nous avons passé une journée près des gorges du Verdon, le grand Canyon européen (je sais, il y a une différence d'échelle avec l'Américain).  Ceci dit, le paysage était superbe, comme vous pouvez le voir dans le panorama ci-dessous.

Panorama depuis le "point sublime" (et modeste)

 

 

Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous parler ici de mes aventures estivales, je réserve cela pour les collègues à l'heure du repas, et je pense que les deux premiers de la semaine leur ont suffi.

 

Allons au fait, j'ai par la même occasion remarqué un grand nombre de pins desséchés, voire morts, ce qui m'a étonné parce que la région a été relativement humide ce printemps et début d'été. J'ai demandé au gens du coin, qui m'ont dit que c'est la sécheresse de l'été et l'automne 2017 en Provence qui en est la cause, particulièrement dans les zones où la roche est juste sous la surface et la profondeur du sol est très faible..

Continue reading