Venµs first images

=> 

The real products from the new Venµs satellite, will be time series of high resolution images of the Earth (not Venus planet) acquired every second day on more than 100 sites. But to get these time series, Venµs needs to be on its nominal orbit, which will be reached beginning of September. Anyway, we are happy to share the first images taken from the satellite, just to let you know that Venµs camera, memory and downlink work as expected ! It is already a lot, and after the usual debugging, verification, calibration and assessment, we will soon get our time series.

One of Venµs first images acquired above Phoenix (Arizona, USA), with a lot of irrigated fields.

 

 

But I'd better not tell too much, while I can just provide the official press communication from CNES, on which each word was weighted, discussed and approved !

Many thanks to all my French and Israeli colleagues who contributed to this quick and successful achievement.

Venµs is in orbit and in good health

The Venµs satellite was launched very early today from Kourou on a Vega rocket. Venµs has always been late so far, but we now can say that it was at least early once ! The first news from the satellite are excellent, and everything is green. Venµs first images will hopefully be taken this month, and the 3 months commissioning phase will start, before we can declare Venµs operational.

Continue reading

Les sites Venµs / Venµs sites

Here are the sites that will be observed by the long awaited French-Israeli satellite Venµs. Venµs will be launched this summer, and three months after launch, all the sites will be observed each second day from a constant viewing angle with 10m resolution and 12 spectral bands. Combined with Sentinel-2 and Landsat 8, a daily repeatitivity will almost be obtained.

Voici les sites qui seront observés par le satellite Franco-Israelien Venµs, attendu depuis si longtemps. Venµs sera lancé cet été, et 3 mois après le lancement, tous ces sites seront observés tous les deux jours, à 10 m de résolution et avec 12 bandes spectrales. En combinant les données de Venµs avec celles de Landsat 8 et Sentinel-2, nous approcherons même d'une revisite quotidienne.

See full screen

Journée d'information sur la mission Venµs au CESBIO

Le satellite Venµs va être lancé cet été, si, si, vraiment ! Cette mission Franco-Israélienne observera tous les deux jours une centaine de sites pendant 30 mois, pour une résolution de 10m dans 12 bandes spectrales. En combinant ses données avec celles de Sentinel-2, nous pourrons même nous approcher d'une observation quotidienne, avec, entre autres, la possibilité d'étudier de près la phénologie des cultures et des surfaces naturelles.

 

Nous vous convions à une réunion d'information :

Lundi 12 juin (2017), de 10h00 à 17h00, salle de conférence du CESBIO :  13 avenue du Colonel Roche, à Toulouse

Continue reading

La fin de l'exploitation de Formosat-2

=>

C'est avec nostalgie que je vous fais part de la fin d'exploitation du satellite Formosat 2, dont un certain nombre de composants sont tombés en panne récemment, après 12 ans de fonctionnement (8 de plus que prévu).

 

Au moment de son lancement, nous cherchions des données nous permettant de simuler les caractéristiques du satellite VENµS (prévu pour 2008-2009, mais pas encore lancé à ce jour :( ) et du futur "satellite continental GMES" qui allait finir par devenir Sentinel-2.  Il nous fallait des données à haute résolution, acquises fréquemment, et sous des angles de prise de vue constants.

 

A ce moment là, les données LANDSAT étaient payantes, et nous en étions à essayer d'utiliser SPOT en limitant ses prises de vues à +/- <10 degrés du Nadir et à demander des données du satellite Indien OceanSat (situé sur la même orbite que celle prévue pour Venµs), quand nous avons appris le lancement de Formosat-2. Formosat-2 disposait des caractéristiques souhaitées : 8m de résolution, 24 km de champ, un cycle orbital d'un jour, et 4 bandes spectrales, dont le bleu.


Les premières dates de notre première série d'images Formosat-2 au Maroc

Avec l'aide de Gilbert Pauc (avant son départ à la retraite),  le CNES a mis en place un accord avec SPOT Image et l'agence spatiale de Taiwan (NSPO), pour échanger une prestation d'étalonnage contre un accès à des séries temporelles de données. C'est donc le CNES qui a pris en charge l'étalonnage du satellite sur toute sa durée de vie (c'est moi qui ai commencé, je faisais encore de l'étalonnage à ce moment là), et en échange, nous avons bénéficié de quelques séries Formosat-2 gratuites, puis d'un tarif préférentiel (quoique élevé :  1000€/image).

Continue reading

How MACCS estimates Aerosol Optical Depth.

=>

I already explained in this blog  the principles of estimation of the aerosol optical thickness that we use to process the LANDSAT or SPOT5 (Take5) data, and soon Venµs or Sentinel-2 data, within the MACCS method developed at CESBIO, and used at CNES by THEIA. We started writing an article in 2010 to explain the method details and show the validation results, but we only found a sufficiently quiet period this autumn to finish it. The paper has just been published in remote sensing (MDPI), with open access. Enjoy your reading !

 

Hagolle, O.; Huc, M.; Villa Pascual, D.; Dedieu, G. A Multi-Temporal and Multi-Spectral Method to Estimate Aerosol Optical Thickness over Land, for the Atmospheric Correction of FormoSat-2, LandSat, VENμS and Sentinel-2 Images. Remote Sens. 2015, 7, 2668-2691.

From left to right, validation results for Aerosol Optical Thickness (AOT) measures by the multi-temporal method, the multi-spectral method and the combination of both. The combination of both methods allows to measure AOT in a much larger range of cases without degrading accuracy.

L'estimation de l'épaisseur optique des aérosols dans MACCS

=>

J'ai expliqué dans ce blog les principes de mesure de l'épaisseur optique des aérosols que nous utilisons pour traiter les données LANDSAT ou SPOT(Take5), et bientôt Sentinel-2 ou Venµs, avec la méthode MACCS développée au CESBIO et utilisée par THEIA. Nous avions commencé un article en 2010 (!) pour présenter les détails de la méthode et les résultats de sa validation, mais il nous a fallu un moment de calme relatif cet automne pour enfin trouver le temps de le terminer. Il est maintenant publié dans le journal remote sensing (MDPI), en libre accès. Bonne lecture !

 

Hagolle, O.; Huc, M.; Villa Pascual, D.; Dedieu, G. A Multi-Temporal and Multi-Spectral Method to Estimate Aerosol Optical Thickness over Land, for the Atmospheric Correction of FormoSat-2, LandSat, VENμS and Sentinel-2 Images. Remote Sens. 2015, 7, 2668-2691.

De gauche à droite, les résultats de validation d'épaisseurs optiques d'aérosols pour la méthode multi-spectrale, pour la méthode multi-temporelle, et pour la combinaison des deux, utilisée dans MACCS. La combinaison des deux méthodes permet de mesurer l'épaisseur optique dans de plus nombreux cas, sans dégrader l'estimation.

Venµs 140 - 75 SPOT5 (Take5)

=>

It might look like a basket ball score, but it is only the number of proposals received for VENµS and SPOT5 (Take5) calls. One day before VENµS's deadline, on February the 16th, it looked like it would end as a draw, but 60 proposals were received on the last 24 hours by Gérard Dedieu, VENµS's PI.

 

In both cases, the number of proposed sites is even higher, since many proposals ask for several sites, sometimes up to ten, and I am afraid we will not be able to select all of them.

  • The 62 proposals received at ESA, plus the 13 received at CNES, were analysed and their accessibility is now being checked.
  • For VENµS, we are going to start reading. Great, I only have 139 proposals to read left...

Venµs 140 - 75 SPOT5 (Take 5)

Cela pourrait ressembler à un score de basket ball, mais il s'agit simplement du nombre de dossiers reçus pour les appels à propositions de sites de la mission Venµs et de l'expérience SPOT5 (Take5). A un jour de la date limite, le 16 février, on se dirigeait vers un match nul, mais ce sont près de 60 propositions qui sont parvenues à Gérard Dedieu, le responsable scientifique de la mission Venµs, dans les dernières 24 heures !

 

Dans les deux cas, le nombre de sites demandés est encore supérieur au nombre de propositions, car de nombreuses propositions contiennent plus d'un site, parfois même une dizaine, et il ne sera malheureusement pas possible de donner satisfaction à tout le monde.

  • Les 62 propositions de SPOT5 (Take5) reçues à l'ESA, plus 13 au CNES, ont été analysées et nous en sommes à la phase de vérification de faisabilité, au cours de laquelle on vérifie qu'il est bien possible d'enchaîner les sites.
  • Pour Venµs, nous allons démarrer la lecture... allez, courage, plus que 139 dossiers.