Toutes les données SPOT5 (Take5) sont disponibles

 

=> Voilà, c'est terminé, l'équipe THEIA a fini de traiter toutes les données SPOT5 (Take5), au niveau 1C et au niveau 2A. Les données sont à mises à disposition sur notre serveur de distribution :

https://spot-take5.org

 

J'ai compté près de 3000 produits de Niveau 2A, et beaucoup plus de niveau 1C, puisque nous ne produisons pas les 2A quand il y a plus de 90% de nuages ou de neige;

 

Globalement, les produits sont de bonne qualité, que ce soit au niveau 1C ou au niveau 2A. Ceci dit, nous avons repéré un petit nombre de défauts et nous envisageons un retraitement.

Les défauts à corriger sont les suivants :

  • 2 sites désertiques très brillants (Libya4 and NeftaTozeurTunisia) ont été déclarés nuageux systématiquement, tout comme certains sites arctiques pour lesquels les produits de Niveau 2A n'ont été produits qu'à la font des neiges.
  • le site Devon, en Angleterre a une performance de superposition géométrique un peu moins bonne que les autres, nous allons le retraiter.
  • pour fournir les données sur le site Stitna, en république Tchèque. Ce site, situé à proximité d'un autre n'a pas pu être traité. Une modification de notre système est nécessaire.
  • Pour améliorer la détection des ombres de nuages, particulièrement dans les cas où les ombres sont partiellement masquées par le nuage lui-même.

Mais pour la plupart des sites, les changements seront minimes, c'est n'est donc pas une raison pour attendre. C'est maintenant à votre tour de travailler avec les données ;-) .

 

 

Et voici mon site préféré, celui que j'ai gardé pour fêter la fin de l'expérience. C'est en Russie, sur le delta de la Lena. Certes, il a fallu attendre la mi-juin pour qu'il commence à dégeler, certes, le mois de juillet a été complètement nuageux. Mais les images d'Aout et Septembre justifient cette attente ! N'hésitez pas à cliquer sur les imagettes. Observez aussi la rapidité des changements de teintes de la végétation !

Ice breaker

=>  Among the sites observed by SPOT5 (Take5), there was the Baffin Island, in the North of Canada. The cloud cover was very high on that site, but it still let us observe the snow melt over land, and the sea ice disappear. As you will see below, it is fascinating to see how the ice cover breaks into pieces. I guess specialits could tell us lots of things on this time series, but I am not a specialist.  If you happen to be a specialist, your comments will be welcome !

 

Summer is short at this lattitude, and as early as the first of September, the snow is back in the mountains, and ten days later, one of the inlets starts to freeze. A large Iceberg did not have time to melt during that summer, and if you look closely at the first images, it seems the iceberg was already stuck there all winter.

 

During summer, the slopes oriented towards South have taken a greenish tint, sign that a few mosses or weeds had time to grow.

Brise glaces

=> Parmi les sites observés par SPOT5 (Take5), il y avait l'île de Baffin au nord du Canada. La couverture nuageuse a été très importante sur ce site, mais elle nous a laissé observer la fonte de la neige sur terre, et le dégel de la banquise sur mer au cours du mois de juillet. Comme vous le verrez sur la série ci dessous, c'est étonnant d'assister au découpage en morceaux de cette couche de glace. J'imagine que des spécialistes pourraient nous expliquer beaucoup de choses, mais je n'en fais pas partie. Si vous êtes spécialiste, n'hésitez pas à commenter.

 

L'été est court à cette latitude, dès le mois de septembre, les premières chutes de neige ont eu lieur, et l'un des bras de mer commence à geler. Un gros Iceberg n'a pas eu le temps de fondre et est resté coincé dans la baie. En regardant bien, on remarque qu'il avait déjà dû y passer tout l'hiver.
En plein été, les versants exposés au sud ont pris une teinte verdâtre, quelques mousses ou brins d'herbe ont dû trouver le temps de pousser.

L'éruption de la Fournaise se poursuit à la Réunion

Grâce à un beau temps assez exceptionnel je crois, les dernières images de SPOT5, acquises début septembre à la fin de l'expérience Take5, ont permis de continuer à suivre l'éruption du Piton de la Fournaise, à la Réunion. Un autre article vous avait présenté l'éruption précédente et le début de celle-ci.

 

Comme le rapporte l'excellent site http://fournaise.info, avec de superbes photos à l'appui, sur l'image du 1er septembre, la lave s'échappe d'un cône éruptif (pour un spécialiste, ce doit être un pléonasme), passe dans un tunnel de lave et en ressort pour s'écouler en surface. Elle change aussi parfois son cours, comme on le voit sur l'image du 6 septembre. Attention, sur ces images, quelques points rouges sont des artefacts. Un peu comme les reflets du soleil dans l'objectif quand on fait une photo avec un grand angle.

 

Il ne nous reste plus qu'une seule image à traiter, celle du 11 septembre, qui a de bonnes chances d'être nuageuse. Au 22 septembre, l'éruption se poursuit toujours, mais sans SPOT5 (sniff).

 


August 27th

September 1st

September 6th

spot-take5.org is back on line

After more than a week of inaccessibility, my colleagues were able to tune the configuration of the distribution server so that it passes through CNES security filters (if I understood well).  So, good news, SPOT (Take5) data are is back on line !

 

http://spot-take5.org

Après plus d'une semaine d'inaccessibilité, mes collègues ont réussi à remettre en ligne notre serveur de distribution, au travers des filtres de sécurité du CNES. Donc, bonne nouvelle, vous pouvez de nouveau télécharger les données SPOT (Take5).

SPOT (Take5) distribution server still not accessible

Update 17/09/2015 : still not working, little hope to resume before Monday. The cause has been clearly identified, CNES security filter...

Once again SPOT (Take5) distribution server is not accessible. The security filter at CNES is suspected, but we hope to resume activity soon. Please excuse us for these too frequent difficulties with this server.

 

Une fois encore, le serveur de distribution de SPOT (Take5) n'est plus accessible. Nous suspectons le filtrage de sécurité au CNES et espérons trouver rapidement le paramétrage qui le remettra en route. Veuillez nous excusez pour ces petits problèmes trop fréquents.

Les dernières images de SPOT5 (Take5) ont été acquises

=>

L'expérience SPOT5 (Take5) s'est terminée à 12h, aujourd'hui.  Depuis le 8 avril, près de 5000 images ont été acquises, sur 150 sites, finalement sans trop d'incidents, même si les débuts ont été difficiles. Ce travail a mobilisé de nombreuses personnes pour obtenir la décision du projet, pour démontrer sa faisabilité, pour préparer le projet, mettre à jour les logiciels, programmer les acquisitions, conduire le projet, surveiller le déroulement et traiter les données, mettre en place le serveur de distribution des données.  Je voudrais donc fortement remercier toutes les personnes au CNES, à l'ESA, à Airbus Defense and Space et chez les industriels sous traitants qui ont participé à cette réussite.

 

Le 2 Septembre, deux mois après l'ouverture du serveur, après deux mois d'été et en période de vacances, vous étiez déjà 208 utilisateurs à avoir téléchargé les données. L'expérience SPOT5 (Take5) n'est d'ailleurs pas terminée, et c'est maintenant la phase d'utilisation des données qui démarre vraiment. N’hésitez pas à m'envoyer vos premiers résultats, et à dre ce que vous pensez des données. Les nouvelles peuvent d'ailleurs être publiées sur ce blog.

 

 

Enfin, n'oubliez pas le "special event" consacré a SPOT5 (Take5) au Living Planet Symposium, à Prague, du 9 au 13 mai 2016. Vos résumés doivent être envoyés avant le 16 octobre 2015, dans un mois.

 

 

The recent eruptions of the Piton de la Fournaise, as seen by SPOT5 (Take5)

=>

Had we known, we would have framed the images differently !

 

On  Reunion Island, in the Indian Ocean, the Piton de la Fournaise volcano had a very frantic summer (well, it's winter there). The volcano erupted 3 three times since May, and we missed a little part of the first eruption.

 

Reunion Island is a little too large to fit in a SPOT5 picture. The users who asked to include this scene in the SPOT5 (Take5) experiment, favoured the West of the island, where most crops are, while the volcano is in the East.

 

However, we were lucky enough to be able to see at least part of the eruption of the 17th of May, and the the whole of the next ones. You will find the images below.

A very intense lava flow is visible of the 19th May image (due to the extreme luminosity, we even see two replicas above and below, but I think they are artifacts. On may 24th, the lava flow has shrinked and is much cooler, and it has disappeared on the 8th of June, leaving only a dark path..

 

For these color composite images, we used the Short Wave infrared image(SWIR, circa 1650 nm) in red, the near infra-red in green and the red in blue. The SWIR band can sense thermal emissions at high temperatures, which therefore appear in red..


May 14th

May 19th

May 24th

June 8th

There was another eruption on July the 31st, but it happened beneath the clouds. However, the lava flow is visible as a dark path on the North side of the volcano, comparing images of July the 23rd and August the 7th.


July 23rd

August 7th

 

Las but not least, a new eruption started in the South of the Volcano, on the 24th of August, and is still going on. And this time, it fits in the frame ! As the experiment ends on the 15th of September, will we see the end of the eruption ?

 


August 22nd

August 27th

Should you like to use the data, to make a much more serious study than this one, you may download the data, freely of course, from the website http://spot-take5.org . The SPOT5 (Take5) experiment is managed by CNES with a large funding from ESA, in order to provide users with time series of images similar to those delivered by Sentinel-2 in the coming years. The interest of such time series is here quite obvious. SPOT5 (Take5) data are produced at CNES by THEIA land data center.

 

Don't you think the volcano looks rather flat on these images ? Having walked there, i can swear it is not. This impression is given by the correction of topographic effects included in our MACCS processor.