Les dernières éruptions du Piton de la Fournaise, vues par SPOT5 (Take5)

=>

Si nous avions su, nous aurions cadré les images différemment !

 

Sur l'île de la Réunion, le volcan du piton de la Fournaise, a connu un été très agité, avec 3 éruptions depuis le mois de mai, et nous en avons manqué une partie.

 

L'ile de la Réunion, dans l’océan Indien, est un peu trop grande pour entrer complètement dans le champ de vue des instruments de SPOT5. Le cadrage de l'image choisi par nos utilisateurs pour l'expérience SPOT5 (Take5) favorise l'ouest de l'île, alors que  le volcan, lui, se trouve à l'est..

 

Ceci dit, nous avons eu de la chance, les nuages nous ont laissé observer une partie de l'éruption qui commencé le 17 mai. ainsi que les deux suivantes. Vous trouverez les images ci-dessous.

 

Une coulée extrêmement brillante est visible sur l'image du 19 mai (on voit même des répliques de cette coulée au sud et au nord, mais je pense que ce sont des artefacts). Le 24 mai, la partie la plus chaude de la coulée a largement diminué, et n'est plus visible quelques jours après, le huit juin.

 

Dans ces images, nous avons utilisé la bande moyen infra-rouge (MIR, 1650 nm) pour le canal rouge, ainsi que le proche infra rouge pour le canal vert, et le rouge pour le canal bleu). Le moyen infra-rouge est sensible à l'émission thermique quand la température devient très élevée.

14 Mai

19 Mai

24 Mai

8 juin

Il y a eu une autre éruption le 31 juillet, mais cette fois ci sous les nuages. La coulée de lave est cependant bien visible sur le flanc Nord du volcan, en comparant les images du 23 juillet et du 7 août.

23 Juillet

07 Août

 

Enfin, une autre éruption a démarré le 24 août, et s'est poursuivie jusqu'ici, comme le montrent les deux images acquises début septembre. L'expérience Take 5 s'est terminée le 15 septembre,avant la fin de l'éruption.

 

22 août

27 août


September 1st

September 6th

 

 

 

Si vous souhaitez analyser les données, et en faire une utilisation plus sérieuse que celle-ci, vous pouvez les télécharger, gratuitement bien sûr, sur le site  http://spot-take5.org/ . L'expérience SPOT5 (Take5) est menée par le CNES, avec une forte participation financière de l'ESA. Elle a pour but de fournir aux utilisateurs des séries d'images similaires à celles de Sentinel-2, avec une répétitivité de 5 jours. L'intérêt de cette répétitivité est manifeste, ici. Les données SPOT5 (Take5) sont produites au CNES par le centre de données THEIA.

 

Certains d'entre vous trouvent peut-être que ces très belles images donnent l'impression que le volcan est plutôt plat ? ? Pour y avoir fait une randonnée, je peux vous dire que c'est faux ! C'est juste l'effet de la correction des effets des pentes que nous avons mise en place dans notre chaîne de traitement MACCS.

 

Article mis à jour le 24 septembre

Que s'est-il passé le 9 juin à Kiev ?

=>

En ce moment, Mireille Huc, du CESBIO, passe beaucoup de temps a essayer d'améliorer la détection des ombres de nuages appliquée aux séries temporelles. Notre méthode MACCS a tendance à oublier beaucoup d'ombres lorsque celles-ci sont partiellement cachées sous le nuage. Nous vous expliquerons dans un prochain article les défauts de la méthode actuelle et comment nous comptons y remédier.

 

En vérifiant nos résultats, nous venons de tomber sur ce cas très particulier, le 9 juin 2015, sur la série temporelle acquise près de Kiev avec SPOT5 (Take5).

 

25 mai

9 juin

14 juin

 

Quicklook de l'image du 9 juin avec nuages entourés en vert et ombres entourées en noir

 

La zone sombre au centre de l'image n'a pas été détectée comme une ombre, comme le montre le quicklook ci-joint, mais c'est normal, le soleil est au Sud-Est, et les nuages au nord de la zone sombre. Ce n'est donc pas une ombre de nuage ! Cela ne ressemble pas non plus à une inondation ou à un feu de forêt. Il n'y avait pas d'éclipse solaire ce jour là...

 

 


En fait un zoom sur l'image SWIR (sensible à l'émission lumineuse par les hautes températures) montre qu'il s'agit d'un nuage de fumée noire, lié à un
incendie situé au nord-est du nuage.  Une petite recherche sur duckduckgo montre qu'il s'agit de l'incendie d'un dépôt de carburant (qui a fait semble t'il quelques victimes).

 

Notre algo multi-temporel de détection des nuages et de mesure des aérosols est un peu perturbé par cet incendie. La baisse de réflectance due au nuage de fumée n'est pas détectée comme une ombre. Résultat, lors du passage suivant, l'augmentation des réflectances est interprêtée comme un nuage. Les aérosols sont aussi assez mal détectés, puisque d'habitude, une augmentation de la quantité d'aérosols entraîne une augmentation de la réflectance, mais dans le cas de cette fumée noire, c'est tout l'inverse qui se produit.

 

 

A dark cloud over Kiev on the 9th of June

=>

These days, Mireille Huc is spending a lot of time to enhance the cloud shadow detection method applied to time series. Our MACCS method tends to forget some shadows when they are partly hidden under the cloud. We will explain in a future article the defects of the present method and how we will mitigate them.

 

When checking our results, we found out a very particular case, on June the 9th in 2015, on the time series acquired near Kiev with SPOT5 (Take5).  The images are shown below :

 

May 25th

June 9th

June 14th

 

Quicklook de l'image du 9 juin avec nuages entourés en vert et ombres entourées en noir

The dark zone in the image center was not classified as a cloud shadow, as shown by the quicklook. Because it is not a cloud shadow, the sun is in the South-East direction, and the shadows are cast to the North-West. It does not look like the footprint of a flooding, or of a forest fire, and there was no solar eclipse on that day...

 


In fact, a close up on the SWIR image, which is sensitive to the thermal emission by high temperatures, shows that it is a black smoke cloud, due to a fire at the North East of the cloud.  Duckduckgo gave us the answer, it was the fire of a fuel depot (which caused some casualties).

 

Our multi-temporal methods pour cloud detection and aerosol estimates is disturbed by this dark cloud. The surface reflectance drops and then increases again, the drop is not detected as a shadow, but the subsequent increase is interpreted as a cloud. The aerosols are also inaccurately estimated, since usually, an increase of the aerosol quantity causes an increase of the reflectance, but here, the aerosol are so absorbing that the reflectance decreases.

 

SPOT5 (Take5) L1C and L2A weekly updated

 

During the summer, the processing of SPOT5 (Take5) started to be updated weekly by THEIA processing Center in CNES. There is now a production lag of only 3 weeks, and the latest date available on the server was acquired on the 12th of August.

 

If you have been using these data, and had interesting preliminary results, or if you did an in-situ campaign, it would be very nice to send us your early results to be added on this blog. You just need to send me only one text page with one or two images, either in French or English, I would translate it.

 

Here is an example of a very interesting time series with the quickest changes I have ever seen. It is due to rice mono culture, in the Shandong region in China. End of May (May the 28th),  the rice is green, end of July (July the 27th), the rice is also green, but meanwhile, it has been cropped and sowed again. With a lower repetitivity, one might miss the images in the middle, and think it is a long lasting crop cycle.

 

Landsat Science Team meeting slides

Twice a year, there is a  Landsat Science Team meeting, organised by USGS. One day is dedicated to LANDSAT news, and one or two days to the science team presentations. And what is good, is that the slides are made available just after the meeting. It is a good way to get news from LANDSAT, and even from Sentinel-2, and to see how LANDSAT data are used in the USA mainly, but also around the world.

 

Here is the address : http://landsat.usgs.gov/science_LST_Team_Meetings.php

 

The question is : will there be a Sentinel-2 Science Team ? There is a Sentinel-2 Mission Advisory Group, but the carefully selected members (I am one of them...) were only reunited twice during Sentinel-2 development phase, and the slides are not available. Even if there were also two Sentinel-2 symposiums (and two SPOT (Take5) workshops, with the slides here and there), the level of discussions and feedback with the project team is not the same as in a science team with a reduced size.

 

Please remember that the next SPOT (Take5) workshop will be held within the Living Planet Symposium in Prague, next May.

 

Number of LANDSAT scenes processed and delivered by USGS. More than 700 000 Landsat scenes were distributed in March 2015, which makes quite a difference with the period when LANDSAT data were not free, until 2008 (source USGS)

Take5 sera joué une semaine de plus.

=>

Le CNES vent de décider de prolonger l'expérience SPOT5 (Take5) d'une semaine, jusqu'au 15 septembre. Cette prolongation généreuse compensera les deux pertes de données rencontrées au cours de l'expérience.

  • La première perte a été dûe à un problème technique sur la station de réception d'Airbus DS, et a occasionné la perte d'un cycle de 5 jours de données acquises entre le 29 mai et le 2 juin compris.
  • Le second évènement est plus récent : c'est un bug du système de programmation dans un cas qui n'avait pas encore été testé, qui a causé la perte de deux jours de programmation, du 1er Août à 21:26:22 au 3 août à 22:25:44.

Grâce à cette prolongation, nous aurons bien 5 mois de données pour chaque site, et environ 30 acquisitions par site. A l'issue de l'expérience, Sentinel-2 devrait prendre le relais, au moins sur l'Europe. La programmation est déjà systématique depuis fin juillet et la zone observée devrait être étendue progressivement.

 

 

 

Take 5 will be played one more week.

=> 

CNES just decided to extend the SPOT5 (Take5) experiment by one week until the 15th of September. This extension is a generous compensation for the loss of two periods of acquisition :

  • the first one was due to a failure of the receiving station, and resulted in the loss of a complete cycle of data, from May the 29th to June the 2nd.
  • the second and recent one was related to a bug in the programming software in a configuration that had not been tested yet. This one resulted in the lost of two days of acquisition, from August the 1st,, 21:26 :22 to August the 3rd, 22:25:44.

Thanks to this extension, we will still get 5 complete months of data for each site, and about 30 acquisitions per site, every 5 days.  After that, Sentinel-2 will soon take over from SPOT5 (Take5) acquisitions. Sentinel-2 acquisitions started to be almost systematic above Europe at the end of July, and the programmed zone will be extended progressively.

 

 

 

Two acquisition days of SPOT (Take5) were lost

The programming of the 2nd and 3rd of August acquisitions failed for a complex reason which is now understood, and should not happen again. Please remember that the programming is done fully manually, as SPOT5 is not on its nominal orbit and that it requires a lot of work from the teams at CNES to program 150 images every 5 days..

As a result, no data were acquired from the 01/08/2015, 21:2 :22 to the  03/08/2015, 22:25:44. The missing data correspond to the days 2 and 3 of SPOT5 (Take5) cycle. We are very sorry for those of you who counted on these data and who did in situ measurements on these days.

A new batch of SPOT5 (Take5) data was processed

While most CNES personnel is on vacation, the THEIA exploitation team is still producing data. A new batch of L1C and L2A  SPOT5 (Take5) data has been uploaded to the server. All the data acquired until the 8th of July are now available. Have fun (either with your holidays, or with the Take5 data !)

 

Alors que les trois quarts des personnels du CNES sont en vacances, l'équipe THEIA continue à produire les données SPOT5 (Take5). Un nouveau lot, contenant les données L1C et L2A jusqu'au 8 juillet vient d'être mis à disposition sur le serveur. Amusez vous bien (avec les données ou en vacances !).

3 semaines supplémentaires de données SPOT5 (Take5) sont disponibles

=>

Trois semaines de données supplémentaires viennent d'être ajoutées au serveur de distribution des produits Take5. Les L1C sont disponibles, les L2A sont prêts et apparaîtront sur le serveur d'ici peu (leur transfert prend du temps...). Les données acquises jusqu'au 24 juin sont donc disponibles ici : https://spot-take5.org.

 

  • Le format des produits N1C et N2A est décrit ici.
  • Des explications sur le fonctionnement du serveur de distribution sont disponibles .

 

Les séries disponibles commencent à être suffisamment longues pour que l'on puisse suivre des phénomènes intéressants. Sur la série ci-dessous, à côté de Valencia en Espagne, on assiste au semis et à l'inondation des parcelles de riz début mai (graduellement et secteur par secteur), puis à la pousse de celui-ci en juin.