Quand Venµs nous montre la lune

=>

Non, non, la fréquentation de ce blog n'est pas en baisse au point qu'il nous faille attirer une nouvelle clientèle pour compenser une perte de revenus financiers issus de la publicité. (La fréquentation augmente régulièrement d'ailleurs, mais les revenus financiers sont nuls...)

Le satellite Venµs nous a vraiment montré la lune, et ce n'est pas seulement pour proposer une belle image et un titre accrocheur sur le blog du CESBIO. Nos collègues israéliens de MBT se sont d'ailleurs donné beaucoup de peine pour l'obtenir, car il faut une très bonne précision de pointage pour l'observer : la lune est loin !

Si nous faisons tous ces efforts, c'est que la Lune présente de nombreux points d'intérêt pour évaluer et régler la qualité des images : la lune est un parfait site désertique, sans effets atmosphériques à corriger, et sans cette végétation qui vient souvent salir les images de la terre. De plus, le ciel, à côté de la lune peut-être considéré comme complètement noir. la lune nous permet donc de vérifier deux points :

  • l'étalonnage radiométrique, c'est à dire le facteur de conversion des comptes numériques mesurés par l'instrument, en grandeur physique (la luminance, puis la réflectance), à quelques % près
  • la correction de la lumière parasite. Tout instrument optique présente un peu de lumière parasite, c'est de la lumière qui ne va pas exactement là où elle devrait aller, et produit, en général, un faible halo dans le voisinage d'une source lumineuse. Pour Venµs, nous l'avons vu lors des essais au sol, ce défaut est assez prononcé et nécessite une correction. En laboratoire, il est difficile d'obtenir un noir profond à côté d'une source lumineuse étendue : on a donc toujours un doute, lorsqu'on observe une zone noire pas tout à fait noire : la lumière vient-elle du dispositif expérimental ou de l'instrument. . Pour la lune, on ne se pose plus ce genre de questions, nous allons pouvoir évaluer les résidus de correction, et éventuellement retoucher nos paramètres.

Cette image vient d'arriver, les premières impressions sont excellentes, mais le travail commence à peine. A suivre...

 

Posted under: En Français, THEIA, Venµs

6 comments

Leave a Reply to Simon Gascoin Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>