La France sans nuages et sans coutures, vue par Sentinel-2 et Theia

=>
UPDATE: résolution améliorée à 20m !

Voilà, après quelques jours de bidouille, j'ai réussi à produire la mosaïque de la France à partir:

  • des synthèses mensuelles de produits Sentinel-2 de Niveau 3A fournis par Theia en juillet 2018; Ces produits sont réalisés à partir de données de niveau 2A, corrigé des effets atmosphériques, et avec une bonne détection des nuages, grâce à la chaîne MAJA. Ces données seront produites tous les mois
  • du script mis au point par Simon Gascoin
  • des conseils avisés de Simon et de Michel Le Page
  • et de Gdal, (Merci Gdal !)

La mosaïque vous est présentée à 20m de résolution, elle occupe déjà 8GO. Il aurait été possible de la produire à 10m, mais il aurait fallu 32 GO et quelques dizaines d'heures de plus.

Voir en plein écran


La sécheresse qui a atteint le Nord-Est de la France est déjà visible, avec une couleur beaucoup plus brune que le reste du pays. Notre produit de niveau 3A cherche à minimiser les artefacts, mais sur une base purement physique, sans homogénéisation cosmétique sur les lignes de raccord, car il n'y a pas de lignes de raccord . Vous trouverez très peu d'artefacts, mais vous en trouverez :

  • des bords de tuiles horizontaux ou verticaux, qui sont dus au fait que les dates centrales des produits de niveau 3A ne sont pas toutes les mêmes (du 7 au 27 juillet). A partir du mois d'août, nous utiliserons la date centrale du mois dans sa production.
  • quelques zones montagneuses sont restées nuageuses pendant toutes la période. Elles sont marquées nuageuses dans les masques qui accompagnent le produit
  • des bords d'orbite, peut-être, mais je n'en ai pas encore vu
  • des problèmes sur l'eau et sur la neige, car ces surfaces varient avec le temps
  • quelques petits nuages par ci par là, oubliés par MAJA

Si les artefacts que vous trouvez ne rentrent pas dans ces catégories, ils m'intéressent !
La génération de la mosaïque fut un peu plus compliquée que pour la Belgique, parce que la France, ce grand pays ;) , s'étale sur 3 fuseaux UTM (31, 31, 32). Il faut donc rassembler les tuiles sous une même projection. On s'en sort quand même en quelques lignes, comme vous pouvez le voir ici .

Posted under: Composite (3A), Sentinel-2

3 comments

  • DEJOUX on 04/09/2018 at 08:33 said:

    Merci à la dream team (Olivier, Simon, Michel…) pour ces productions régulières et ces blogs. Regarder cette 1ère synthèse niveau 3 de la France de juillet 2018 à 40 mètres : quelle bonne surprise, c’est ‘bluffant’. C’est impressionnant comme on voit bien les différentes zones géomorpho-pédo-agro-climatiques. La champagne crayeuse (Troyes Reims) par exemple, apparait très nettement ; et juillet est un bon mois pour illustrer la couleur blanche liée aux sols calcaires car beaucoup de parcelles sont en sol nu (après des cultures d’hiver je suppose). Le contraste sols nus blancs (cf culture d’hiver) et cultures d’été ou permanentes (luzernes) est saisissant ; de plus, le parcellaire complexe fait de parcelles tout en longueur et sans haies (open field) ressort très bien.

    Je n’avais pas anticipé sur l’intérêt d’avoir une vision large (France entière) sur une période réduite (qq semaines). Par exemple, c’est particulièrement intéressant de voir la différence de couleur des lacs et étendues d’eau (dans l’Hérault et les Bouches du Rhône par exemple). Il doit y avoir un effet résolution (cf 40 mètres), je trouve qu’on voit particulièrement bien les différences dans les zones urbaines et industrielles : rougeâtre dans les centres villes (cf tuiles…), et surtout blanchâtre dans les périphéries de ville (aéroport, zones industrielles et commerciales) ; c’est particulièrement net pour Toulouse. Les mines (Luzenac) et les sommets pierreux (Mont Ventoux) ressortent aussi très nettement.

  • Manuel Grizonnet on 07/09/2018 at 08:17 said:

    Excellent!

    C'est très mauvais pour la productivité au travail cette carte :)

    - J'ai remarqué que le crop avec les contours de la France coupe certaines pointes/péninsules. J'ai vu ça en Corse, sur la pointe Bretagne....
    - Aussi qu'il n'y a pas l'île de Sein mais peut être pas de données non nuageuse.
    - Il y a un effet "marrant" sur le lac de serre ponçon à l'endroit ou arrive la Durance (hauteur Embrun)

    Map of the month! Encore bravo!

    • Olivier Hagolle on 07/09/2018 at 15:54 said:

      Merci ! :)

      Oui, j'ai pris un fichier vecteur peu résolu, et j'ai compensé avec un buffer de 2 km. J'aurais pu mettre un peu plus, mais comme tu l'as remarqué, la synthèse ne marche pas très bien sur l'eau. On améliorera ça dans une autre version.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>