SPOT4 (Take5) : déjà trois mois écoulés

=>

 

L'expérience SPOT4 (Take5) a démarré depuis trois mois et il ne reste plus qu'un mois et demi de prises de vues, et aussi un mois et demi de collecte de données de terrain pour les équipes d'utilisateurs.

 

A cette occasion, nous avons créé une page de quicklooks fournissant toutes les images acquises jusqu'au 15 ou au 20 avril.

 

Grâce à l'aide de Vincent Poulain (de la société Thales, financé par le service SI/QI du CNES (Merci !)), de grosses améliorations ont été obtenues sur le paramètrage du logiciel d'ortho-rectification SIGMA, afin d'éliminer une bonne part des mauvaises corrélations qui perturbaient nos mesures. A l'exception de deux sites très uniformes de forêts équatoriales (Borneo et Sumatra), les performances de superposition sont maintenant excellentes. Les seuils de sélection sont cependant un peu trop sévères pour deux autres sites (Gabon et Congo), pour lesquels la plupart des images sont rejetées. Le travail se poursuit.

 

Image du 6 avril au Cameroun, l'un des sites difficiles de forêts équatoriales, dont l'ortho-rectification s'est nettement améliorée. Sur cette image, on observe que les petits cumulus ne sont présents qu'au dessus de la terre et pas au dessus de la mer. Si un météorologue passe par là, une explication de ce phénomène fréquemment rencontré serait la bienvenue.

Malgré une météo très mauvaise sur de nombreux sites, notamment en France en ce début d'année, SPOT4 a réussi à prendre quelques belles images sans nuages sur à peu près tous les sites. Les quick-looks des images suffisamment claires pour pouvoir être orthorectifiées sont maintenant disponibles sur ce blog. Sur plusieurs de ces sites (en Bretagne, en Alsace, à Sumatra, en Chine), il faudra utiliser les images partiellement nuageuses pour obtenir une répétitivité correcte. Vous pouvez juger par vous mêmes que la répétitivité de 5 jours est absolument nécessaire (dans certains cas même un peu insuffisante) pour bien suivre les évolutions de la végétation.

 

Côté CNES, le centre de production des images Take5 vient d'être installé au CNES, le 30 Avril. La production officielle peut démarrer (j'imagine que nous devrons faire plusieurs essais pour tout configurer). Le serveur de distribution des données du Pôle Thématique Surfaces Continentales est lui aussi en place, en version préliminaire. Il ne lui manque plus que l'ouverture de son nom de domaine (ptsc.fr), en attente de quelques signatures. Un serveur de données spécial pour Take5 est également en cours de finalisation. On ne va pas chômer, mais les données devraient donc sortir en Juin comme prévu.

 

Enfin, le CNES et Astrium Geo se sont mis d'accord pour une license très libérale pour les données SPOT4(Take5). Cette license sera publiée dans les jours qui viennent.

Posted under: Corrections (geometry, atmosphere, clouds), En Français, SPOT4 (Take 5), THEIA

One comment

  • Gérard Dedieu on 04/05/2013 at 14:21 said:

    "Sur cette image, on observe que les petits cumulus ne sont présents qu'au dessus de la terre et pas au dessus de la mer. "

    Explication de premier niveau, un météo ferait mieux :
    La Terre se réchauffe plus vite que la mer,ce qui cré des brises marines (de la mer vers la terre en journée) et de la convection. Si le profil vertical thermique de l'atmosphère est favorable, l'air chaud et humide monte et se condense en jolis petits nuages de beau temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>