Une station d'observation permanente au sommet d'une falaise

Des collègues du CESBIO, du LTHE, de l'ONERA et de l'INRA, ont mis en place une station permanente au sommet d'une falaise, dans le massif de la Chartreuse, près de Grenoble en France, pour y installer un énorme radiomètre micro-ondes. Cet instrument fonctionne sur le même principe que le satellite SMOS et permet donc de mesurer des températures de brillance et d'en déduire l'humidité des sols.

 

Cette station est maintenant quasiment opérationnelle. Depuis cette falaise, il est possible d'observer très régulièrement au cours de la journée toute une zone de forêts, prairies, et quelques cultures. Un programme d'expérimentations et d'observations in-situ se met en place au sol pour valider les mesures de télédétection... depuis le haut de la falaise. Et tout ceci pourra être utilisé pour valider les mesures de télédétection depuis le satellite, et pour préparer de nouvelles missions spatiales.

 

La plate-forme accueille aussi un radiomètre thermique (Pyromètre KT19) et une petite caméra optique. Elle pourrait accueillir d'autres instruments (sur la petite plat-forme au dessus du radiomètre) qui fourniraient de superbes séries temporelles à la fois à long terme mais aussi pour étudier les variations diurnes. Je pense notamment à des observations dans le thermique. N'hésitez pas à contacter mon collègue arnaud.mialon@cesbio.cnes.fr, si ce projet vous intéresse.

Posted under: En Français, In-situ, Validation

Tagged as: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>