La liste préliminaire des sites SPOT5 (Take5)

=>

 

Mise à jour (19 Mars) : la liste définitive des sites a été publiée


En Novembre, l'ESA a lancé un appel à propositions afin de sélectionner les sites qui seront observés au cours de  l'expérience SPOT5 (Take5). 62 propositions ont été soumises, pour un total de plus de 100 sites demandés. L'ESA a mis en place un comité pour analyser les propositions, et une première liste de 110 sites a été obtenue, contenant aussi des sites proposés par le CNES et l'ESA dans le cadre de leurs projets en cours. Le CNES a rapidement mené une première analyse de la faisabilité d'acquisition de ces sites, en prenant en compte la rapidité de dépointage des miroirs, la capacité de stockage de données en mémoire et la capacité de transfert au sol de ces données, ainsi que la durée nécessaire pour programmer les sites tous les 5 jours. A partir de ces tests, le CNES et l'ESA ont décidé d'ajouter 40 sites supplémentaires.

 

L'étude de faisabilité pour les 40 sites supplémentaires à démarré au CNES et devrait se terminer à la mi-mars. Mais à un mois du lancement, l'ESA et le CNES ont décidé de publier une liste préliminaire de sites, pour permettre aux utilisateurs de se préparer.  Cette liste est disponible ci-dessous.

 

La probabilité d'acquisition de la plupart de ces sites semble élevée, même deux ou trois d'entre eux courent le risque de devoir être  supprimés, dans des régions où la densité de sites demandés est élevée, comme par exemple en Autriche, autour du Luxembourg et près de la frontière Franco-Allemande. Nous espérons que les personnes ayant proposé ces sites comprendront nos difficultés dans le cas où nous ne pourrions pas les garder tous.

A partir de maintenant, et jusqu'au démarrage de l'expérience le mois prochain, nous allons préparer toutes les données auxiliaires, ce qui nécessite, pour chacun des 150 sites, de:

  • définir l'emprise des produis.
  • trouver des images non nuageuses de référence pour l'ortho-rectification dans la base de données des images LANDSAT (LANDSAT 8 de préférence).
  • trouver des modèles numériques de terrain pour chacun des sites. SRTM sera utilisé pour les latitudes entre -60° and +60°, mais nous devrons trouver d'autres sources plus au Nord..
  • changer les gains de programmation pour les sites habituellement couverts de neige, pour éviter de saturer la neige.

Posted under: En Français, SPOT5(Take5)

Tagged as: , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>