L'estimation de l'épaisseur optique des aérosols dans MACCS

=>

J'ai expliqué dans ce blog les principes de mesure de l'épaisseur optique des aérosols que nous utilisons pour traiter les données LANDSAT ou SPOT(Take5), et bientôt Sentinel-2 ou Venµs, avec la méthode MACCS développée au CESBIO et utilisée par THEIA. Nous avions commencé un article en 2010 (!) pour présenter les détails de la méthode et les résultats de sa validation, mais il nous a fallu un moment de calme relatif cet automne pour enfin trouver le temps de le terminer. Il est maintenant publié dans le journal remote sensing (MDPI), en libre accès. Bonne lecture !

 

Hagolle, O.; Huc, M.; Villa Pascual, D.; Dedieu, G. A Multi-Temporal and Multi-Spectral Method to Estimate Aerosol Optical Thickness over Land, for the Atmospheric Correction of FormoSat-2, LandSat, VENμS and Sentinel-2 Images. Remote Sens. 2015, 7, 2668-2691.

De gauche à droite, les résultats de validation d'épaisseurs optiques d'aérosols pour la méthode multi-spectrale, pour la méthode multi-temporelle, et pour la combinaison des deux, utilisée dans MACCS. La combinaison des deux méthodes permet de mesurer l'épaisseur optique dans de plus nombreux cas, sans dégrader l'estimation.

Posted under: CESBIO, Corrections (geometry, atmosphere, clouds), En Français, Landsat, Sentinel-2, SPOT4 (Take 5), SPOT5(Take5), THEIA, Validation, Venµs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>