Sentinel-2A dévoile deux nouveaux lacs sur l'île de Bornéo

L'entreprise de télédétection Planet a publié des images, prises par sa flotte de nano-satellites, du Lac Bakun sur l'île de Bornéo [1]. Planet nous apprend que ce lac, formé par un barrage construit en 2011, est le plus grand lac d'Asie du sud-est. Pourtant, il n'est pas visible sur les services web de cartographie comme Bing Maps ou Google Maps ! On peut le trouver dans OpenStreetMap avec une faible résolution. Cela est dû au fait que l'île de Bornéo est un des endroits les plus nuageux au monde donc les images de télédétection optiques utilisables sont très rares.

La bonne répétitivité de Sentinel-2A permet d'augmenter les chances de tomber sur un jour dégagé. Bingo ! En quelques clics sur le Sentinel-Playground j'ai trouvé une image claire acquise le 11 septembre 2016.

A gauche, la vue Google Maps dans le secteur du lac Bakun, à droite la même zone avec l'image Sentinel-2A du 11-Sep-2016 superposée (compostion NIR/Rouge/Vert)

Une composition colorée avec les bandes NIR, Rouge, Vert (8,4,3) permet de bien distinguer les lacs de la végétation environnante. En effet la végétation luxuriante de lîle de Bornéo est très brillante dans le proche infrarouge contrairement aux surfaces aquatiques. Voici par exemple le spectre de deux pixels pris au hasard dans le lac et hors du lac.

Spectre de reflectances de deux pixels de l'image Sentinel-2A pris au hasard dans le lac et hors du lac. Il s'agit de reflectances "top of atmosphere" (sans correction atmosphérique) multipliées par 1000.

La différence entre ces deux spectres peut s'exprimer à l'aide de l'indice spectral NDWI (normalized difference water index) :

 

NDWI = (B3-B8)/(B3+B8)

 

Si on applique le critère NDWI > 0 on obtient déjà un très bon masque des surfaces en eau !

J'ai extrait de ce masque le plus grand polygone, celui qui correspond au lac Bakun tel qu'on peut le voir dans la couche openstreetmap à plus faible résolution (zoomer sur la carte ci-dessous pour comparer les deux polygones) :

La superficie du polygone ainsi extrait de l'image Sentinel-2 est 628 km². Wikipedia indique 695 km².

 

Mais quel est donc cet autre lac de 246 km² (soit près de la moitié du lac Léman) situé à l'est du lac Bakun et qui n'apparaît ni dans Google Maps, ni dans Openstreetmap, ni dans aucun autre service web cartographique ? J'ai dû fouiller pour trouver qu'il s'agit du lac Murum, un autre lac-réservoir mis en service en décembre 2014 [2].

Les polygones peuvent être téléchargés si quelqu'un souhaite alimenter la base de données Openstreetmap! Et le code pour reproduire ce post dans Google Earth Engine est ici. Les données Sentinel-2 sont librement mises à la disposition de tous par le programme européen Copernicus.

 

Vue du barrage du lac Murum par UNIMAS Sarawak - https://www.flickr.com/photos/unimasimage/21923109058/in/album-72157659726100812/, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50185559

 

Notes

[1] "One of the world’s largest reservoirs lies hidden in the mountainous center of Borneo" https://medium.com/planet-stories/one-of-the-worlds-largest-reservoirs-lies-hidden-in-the-mountainous-center-of-borneo-1300215f26bf

[2] "MURUM Hydroelectric Power Project Resettlement Action Plan" http://archives.sarawakreport.org/rap/

Posted under: Comment ça marche, En Français, Sentinel-2

Tagged as:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>