Voulez vous nous aider à faire des relevés d'occupation du sol en France ?

Comme vous le savez peut-être, dans le cadre de THEIA, nous avons prévu de réaliser automatiquement des cartes d'occupations du sol annuelles du territoire Français, sur 20 à 25 classes, à partir des données Sentinel-2, dont on commence à voir les premiers exemplaires. Jordi Inglada, du CESBIO, coordonne ce projet. Il en a fait une belle présentation lors du séminaire THEIA-GEOSUD début juin.

 

Mon dernier relevé, une lande à rhododendrons, plateau de Beille, Pyrénées

Pour mener à bien ce projet, il nous faut des relevés de terrain de l'occupation des sols. Si vous êtes capable de faire la différence entre une parcelle de colza et une parcelle de blé, ou entre une parcelle de mais et une parcelle de sorgho, et si vous avez un smartphone Android équipé d'un GPS, vous pouvez nous aider. Un manuel de l'utilisateur et les relevés de 2013, 2014 et 2015 (jusqu'à fin juin) sont disponibles ici : http://tully.ups-tlse.fr/olivier/occ_sol_odk/tree/master. Pour récolter des données, il suffit de télécharger l'application "ODK collect" comme indiqué dans le manuel, et de la configurer.

 

Les données récoltées sont disponibles en ligne pour toute personne ayant un compte et effectuant des relevés. Pour avoir un compte, il suffit de me demander (olivier hagolle, au cesbio, cnes, fr).

 

Comme je l'ai précisé dans un précédent article, non seulement vous nous aiderez et obtiendrez en échange des produits d'occupation des sols de meilleure qualité sur votre région, mais ce sera l'occasion de justifier de belles promenades. C'est aussi un moyen de justifier une pause dans une montée un peu fatigante. N’hésitez pas à profiter de vos prochaines vacances pour nous ramener de bonnes données.

 

Les meilleurs contributeurs de chaque année se verront remettre un beau poster, et, insigne honneur, auront leur nom affiché dans l'ascenseur du CESBIO ;-) .

 

 

 

The good things with Sunday work

=>

I am not the kind of person to give lessons or to blame my colleagues, but I have to tell that some of them do not work on Sundays. And their excuses are variable and numerous : family, errands, work in the flat/house or in the garden, the necessity to rest from stressful weeks, do some sports, see friends...

 

Without meaning to boast, I know how to help you solve these issues that could prevent you to work on Sundays

  • a reason to delay the errands or the garden work to another day ("I have no choice, that's for work")
  • A way to do sports and  to relax
  • A reason to see friends or family  (to teach them how to work on Sundays)

 

OK, I'll give you my secret :

Moorland with broom shrubs

Mountain meadow

Woody crop (vineyard)

- thanks to the nice autumn in France, and thanks to the ODK* Collect android application, that you may download on Google Play, It was my pleasure to work on the last two week-end. More accurately, I worked at sampling land cover.

 

15 days ago, I spent my Sunday sampling moorlands in the Pyrenees, thanks to a very nice hike near Tarascon sur Ariège. all types of mountain moors were present, with either ferns, brooms, rhododendrons, blueberries or juniper.

The next week-end allowed me to sample Mediterranean vegetation, and its transition to mountain vegetation in the Fenouillèdes region, at the foot or the Eastern Pyrenees, thanks to a lovely bike tour. Bike is a very efficient way of collecting samples, and it is also an excuse to stop every half mile when the slope is too steep. I tend to sample much more places when going up rather than going down.

 

At the end of the hike, the data are transfered on a websites that comes with ODK and they will be soon transferred to the CESBIO PostGIS data (Thanks to Jérôme Cros) to finally be used, along with other data sources to train and validate land cover classifications.

Alfalfa meadow

 

As I did work a lot on Sundays, I have collected about 2000 samples in 18 months that I'd like to release as open data.

 

A start for a European data base for landcoverl

If you'd like to enjoy working on sundays, please do. adding more users would be a way to provide data to our project to provide annual land cover over France, or to help our Sen2Agri project, with Sentinel-2, starting next year.

If you want to see the data, or to start collecting data, you may use this site, I created a guest account "invite", and the password is composed of the account name followed by the name of my lab, without any space or capital letter. The most recent samples are in OS V2.3 form. If you want to collect data, ask me for a personal account. There is a user guide here.

* ODK : Open Data Kit

Les bienfaits du travail dominical

Loin de moi l'idée de vouloir donner des leçons ou de faire des reproches, mais bon, il faut le signaler, j'ai des collègues qui ne travaillent pas le week-end ou pendant les vacances. Et pour justifier cela, les prétextes les raisons sont nombreuses : la famille, les courses, la haie à tailler, la besoin de se détendre pour évacuer le stress de la semaine, un bon repas avec les amis, faire du sport...

 

Sans me vanter, je dispose de la solution à une bonne partie de ces problèmes :

  • une justification pour reporter les courses et la taille de la haie à un autre jour (c'est pour le travail, je suis obligé)
  • un moyen de faire du sport et de se détendre
  • l'occasion de réunir des amis et/ou la famille, et de leur apprendre à travailler pour vous le week-end

 

Allez, je vous explique :

Lande à genêts

Pelouse-Estive (au premier plan)

Culture ligneuse (vigne)

- grâce au beau temps de cet automne, et grâce à l'application ODK* Collect qui fonctionne sur tous les téléphones sous Android, et qu'on télécharge sur Google Play, j'ai eu le plaisir de travailler les deux derniers week-ends. Plus précisément, j'ai travaillé à récolter des échantillons d'occupation des sols.

 

Il y a quinze jours, le week-end fut consacré à collecter des échantillons de landes de montagne, et à faire une belle randonnée : tous les types de landes étaient représentés : landes de fougères, bruyères, genêts, rhododendrons, myrtilles ou genévriers) dans les Pyrénées Ariégeoises.

Le week-end suivant m'a permis d'échantillonner la végétation méditerranéenne et sa transition vers la végétation de montagne dans le Fenouillèdes, dans le piémont de l'est des Pyrénées, sur un bel itinéraire à vélo, Le vélo se prête très bien au relevé d'échantillons, et vous donne un prétexte pour vous arrêter tous les kilomètres dans les cols un peu trop difficiles. J'ai tendance à relever beaucoup plus de points en montée qu'en descente...

 

Les données sont disponibles sur un site de l'application ODK dès la fin de la randonnée, elles seront ensuite insérées dans la base de données PostGIS du labo (Merci à Jérôme Cros) et finalement, j'espère, utilisées pour l'apprentissage ou la validation de cartes d'occupation des sols.

Prairie semée, luzerne

 

Comme j'ai beaucoup travaillé, ce sont quelques 2000 points qui ont été relevés en 18 mois, et sont à votre disposition.

 

Les débuts d'une base de données Européenne de l'occupation du sol

Si vous souhaitez comme moi vous adonner au travail dominical, voire même au travail pendant la semaine, n’hésitez pas ! Multiplier les utilisateurs serait un bon moyen de faire avancer notre projet de créer une carte d'occupation des sols annuelle sur la France, avec Sentinel-2 et Landsat 8, à partir de l'an prochain. Les meilleurs contributeurs seront récompensés par des cartes d'occupation des sols plus précises sur leur lieux de travail. Pour le moment, je n'ai converti que deux utilisateurs du CESBIO à ce mode de travail dominical, mais j'espère que ces belles photos, prises depuis le portable avec l'application ODK, vous motiveront.

 

SI vous souhaitez regarder les données acquises et même tester l'application, vous pouvez utiliser le site suivant, j'ai créé un compte pour les visiteurs, "invite", et le mot de passe se compose du nom du compte suivi du nom de mon laboratoire, sans aucun espace ou majuscule. Mais je préfèrerais que vous me demandiez un compte, afin que les relevés soient identifiés (il se peut qu'un releveur de terrain fasse toujours les mêmes erreurs (confondre l'Est et l'Ouest par exemple...). Les derniers relevés vont se ranger dans le formulaire OS V2.3. J'avais écrit un manuel de l'utilisateur, qui est toujours disponible ici, et Google diffuse aussi un manuel de l'utilisateur.

* ODK : Open Data Kit

ODK : Relevés d'occupation des sols sur Android

Pour valider les cartes d'occupation des sols ou pour faire l'apprentissage des méthodes de classification, il faut disposer de données de terrain. Au CESBIO, nous avons expérimenté plusieurs outils et méthodes complémentaires. Pour les surfaces agricoles, nous disposons, en France, du Registre Parcellaire Graphique (RPG) constitué à partir des déclarations des agriculteurs. Pour les espaces naturels, différentes cartes de référence existent, comme par exemple la base de données de l'Inventaire Forestier national, fournie par l'IGN. Le RPG est mis à jour tous les ans et l'inventaire forestier tous les 10 ans. Ces bases de données ne renseignent donc pas sur le stade phénologique de la culture à une date donnée.

Capture d'écran de l'outils ODK

Pour collecter ce genre d'informations, le CESBIO réalise des enquêtes de terrain mensuelles sur 300 parcelles agricoles localisées autour de Rieumes en haute Garonne. Cependant, afin de disposer de données réparties un peu partout sur sa zone d'intérêt (le sud-ouest de la France),  nous avons aussi mis en place une application de relevé d'occupation des sols sur téléphone Android, basée sur l'application gratuite ODK collect.

Cette application présente un questionnaire à l'utilisateur. Le questionnaire que nous avons mis en place relève la position de la parcelle, la date, l'occupation des sols et son stade de développement. L'outil est très facile à installer, il est également très simple de modifier le questionnaire à partir d'un tableur en utilisant ensuite un traducteur qui le transforme en fichier XML et que l'on télécharge sur le serveur ODK aggregate. Enfin, les données collectées peuvent être récupérées sur un serveur en ligne.

Parcelles de prairies (Vert clair), blé (jaune), Colza(orange), Forêts (Arbres), relevées à vélo par un courageux expérimentateur

Nous avons écrit une notice d'utilisation de l'outil ODK collect et de notre formulaire. Si vous voulez utiliser cet outil et son formulaire, accéder ou contribuer à notre base de données, n'hésitez pas à nous contacter.

Nous avons aussi développé un petit formulaire permettant de relever la présence ou non de neige autour de vous, dans le but de valider les cartes de surface enneigée produites par satellite.