Série temporelle de chats

=>

La télédétection satellite optique est un outil formidable pour suivre l'étendue du manteau neigeux en montagne... sauf quand il y a des nuages ! La télédétection radar du manteau neigeux (indifférente aux nuages) n'est pas encore opérationnelle en zone de montagne, notamment en raison du fait que le signal rétro-diffusé par le manteau neigeux varie très fortement avec son contenu en eau liquide. Sur le plancher des vaches, en revanche, de nombreuses personnes observent le manteau neigeux, même sous un ciel couvert. Certains sont même assez gentils pour prendre des photos, les télécharger sur un site web de partage, et les mettre à disposition sous licence publique. Une bonne partie des photos est géolocalisée, soit parce que l'appareil photo est équipé d'une puce GPS, soit parce que le photographe a lui-même ajouté les coordonnées de la prise de vue lors de la publication de son album.
Continue reading

Kittens time series

=>

Optical remote sensing is great to map the snow cover extent in mountain regions as long as there is no cloud above the land surface. Radar remote sensing of the snow cover is not operational yet mainly because the backscatter from the snow surface is strongly dependent on the snowpack liquid water content. On the ground, however, thousands of people are observing the snow cover in the mountains, everyday. Some of them take photographs and kindly upload them to photo-sharing websites with a public license. Many of these photos are geotagged, either because the cameras have built-in GPS, or because the users added geographical coordinates when publishing their album.
Continue reading

First Sentinel-2 snow map

=>

 

In the framework of the THEIA land data center, we have developed a simple but robust method to map the snow cover from Sentinel-2-like level 2A products. This code was tested with SPOT-4 Take-5 and Landsat-8 series, but it remained to adapt it so that it can run on real Sentinel-2 images! This is now done thanks to Manuel Grizonnet, which allowed us to process the Sentinel-2A image acquired on 06-July-2015 in the Pyrenees as a first example. This image was produced at level 2A by Olivier Hagolle using the MACCS processor. The snow mask from Sentinel-2 images is calculated at 20 m resolution after resampling the green and red bands that are originally at 10 m resolution while the NIR band is at 20 m.

How to make sure everything went well? We can control the snow mask by superposing the mask boundaries on a false color composite:

 

The Sentinel-2A image of 06-July-2015 (level 2A, tile 30TYN) and its snow mask. The snow mask is in magenta and the background image is a color composite RGB NIR/Red/Green. We also show a zoom in the Vignemale area.

Continue reading

Premier masque de neige Sentinel-2

=>

Dans le cadre du Centre d'expertise scientifique THEIA "surface enneigée" nous avons développé une méthode simple et robuste pour détecter la neige à haute-resolution à partir des produits de niveau 2A de type Sentinel-2. Ce code a été testé sur des séries SPOT-4 Take-5 et Landsat-8, mais il restait à l'adapter pour qu'il puisse tourner sur de vraies images Sentinel-2 ! C'est chose faite grâce à Manuel Grizonnet, ce qui nous a permis de traiter l'image Sentinel-2A du 06-juillet-2015 sur les Pyrénées. Cette image avait été produite au niveau 2A par Olivier Hagolle avec la chaine MACCS. Le masque de neige est calculé à 20 m de résolution après ré-échantillonnage des bandes vertes et rouges qui sont d'origine à 10 m de résolution alors que la bande MIR est à 20 m. Continuer à lire

The snow cover area of the Canigou mountain in January since 1985

=>

Franck Roux told this sentence in his lecture "Should we be afraid of climate change?" given at the University Paul Sabatier on December 10, 2015 (I quote from memory):
 

"The human being is a very good weather sensor, but it is a poor climate sensor."

 

Since our memory can play tricks on us, satellite images are valuable data. As we have seen in a previous article, the snow cover area in the Pyrenees was rather small in January 2016. We can reconstruct the snow extent across the whole mountain range since 2000 with MODIS or even 1998 with SPOT-VGT. However if you want to zoom in on a specific region, the spatial resolution offered by these sensors quickly becomes insufficient so we must turn to the Landsat archive. Continue reading

Enneigement du Canigou en janvier depuis 1985

=>

Franck Roux a prononcé cette phrase lors de sa conférence "Faut-il avoir peur du changement climatique" donnée à l'Université Paul Sabatier le 10 décembre 2015 (je cite de tête) :
 

"L'être humain est un très bon capteur météorologique, mais il est un piètre capteur climatologique."

 

Puisque notre mémoire peut nous jouer des tours, les archives satellites sont précieuses. Comme nous l'avons vu dans un article précédent, l'enneigement en janvier 2016 était plutôt déficitaire dans les Pyrénées. On peut reconstituer l'enneigement à l'échelle des Pyrénées depuis l'an 2000 avec MODIS voire 1998 avec SPOT-VGT. En revanche si on veut zoomer sur un massif en particulier, la résolution spatiale offerte par ces capteurs devient vite insuffisante et il faut se tourner vers l'archive Landsat. Continuer à lire