2015

=>

Dear reader,  may 2015 bring you health and happyness !


2015 should be a great year for the time series of optical images at a high resolution, with the launch of Sentinel 2A in Mat, in less than four months ! We have been waiting for it for so long that we can hardly believe it will be launched so soon. And to help you wait until then. SPOT5 orbit will be changed, to observe a hundred of sites with a 5 day repetitivity similar to that of Sentinel-2, until the end of August.

 

This post is also an opportunity to recall what was achieved in 2014 :

  • In February, we started the Sen2Agri project for l'ESA, with our partners, UCL, CS-SI France and CS-SI Romania. This project which is keeping us busy busy aims at producing a system for automatic classification of crops at the scale of whole countries.
  • In March, THEIA released a new version of SPOT4 (Take5) data, in particular with an enhanced geometrical superposition. This data set has now been downloaded by more than 600 users.
  • In May, the production in near real time (with a delay of 15 to 20 days) of LANDSAT 8 L2A products over France started (this type of product is still not available at USGS, but not for long, I guess...), followed by the processing of de 3 years of LANDSAT 5 & 7 data. 5 years of data, from 2009 to 2014, with an interruption in 2012, after LANDSAT 5 end of life and before LANDSAT 8 launch.
  • In September, CNES finally decided to launch SPOT5 (Take5) experiment,  thanks to a large contribution from ESA. The call for sites proposal was launched by ESA in November, and was largely successful, with 62 proposals for a hundred of sites. The analysis of this proposal is now on-going, and the choice will be difficult as the proposed applications are rich and very diverse.
  • In September too, CESBIO hosted the meeting of THEIA Scientific Expertise Centres, which allowed to identify about 20 products that the centre could prepare in the coming years. These products are described in the recent THEIA bulletin (in French).
  • In November, CNES hosted the SPOT4 (Take5) users meeting, to summarize data use, with a hundred of participants and  23 excellent presentations of the applications allowed by the experiment.
  • In December, we finally launched the call for sites proposal for Venµs mission, which will be launched in 2016. The deadline is January the 28th, 2015.

 

We will have several topics to comment for this blog that starts its third year, with a large audience : it received 23000 visits, and 47000 pages were read, a 50 % increase compared to last year. These weeks, it is getting harder for me to maintain a rhythm of a post per week that I tried to keep in the first two years. Contributions of data users are welcome !

In white, the countries from which no visit was observed in 2014 (Ouganda, Afghanistan)

Liste of the 10 countries from which the most frequent visits are observed.

2015

=>

Chers lecteurs de ce blog, que cette année 2015 vous apporte joie et santé  !


L'année 2015 sera une grande année pour les séries temporelles optiques à haute résolution, avec le lancement de Sentinel-2A début mai, dans moins de quatre mois ! Nous attendons ce satellite depuis si longtemps qu'il est difficile de croire que cette date soit si proche. Et pour nous faire patienter, dès début Avril, l'orbite de SPOT5 sera modifiée, et le satellite observera une centaine de sites, avec une répétitivité de 5 jours identique à celle de Sentinel-2, jusqu'à la fin du mois d'Août.

 

Cet article est aussi l'occasion de se pencher sur ce qui a été réalisé en 2014 :

  • En début d'année, nous avons démarré le projet Sen2AGri pour l'ESA, projet qui depuis nous occupe fortement et dont l'objectif ambitieux est de mettre en place une chaîne de classification automatique des zones agricoles et des types de cultures fonctionnant à l'échelle des pays entiers.
  • Au mois de Mars, THEIA a diffusé une nouvelle version des données SPOT4 (Take5), améliorant notamment la superposition géométrique. Ces données ont maintenant été utilisées par près de 600 utilisateurs.
  • En mai, c'est la production en temps quasi réel (15 jours à un mois) des données LANDSAT 8 de Niveau 2A sur la France qui a démarré (ce type de données n'est pas encore disponible aux USA, mais pas pour longtemps...), suivi du retraitement de 3 ans de données LANDSAT 5 et LANDSAT 7.  5 ans de données sont maintenant disponibles, de 2009 à 2014, avec une interruption en 2012, après la fin de LANDSAT 5 et avant le lancement de LANDSAT 8.
  • En septembre, nous avons obtenu la décision de lancer l'expérience SPOT5 (Take5), grâce à une importante participation financière de l'ESA. L'appel a proposition de sites a été lancé par l'ESA en Novembre, et a connu un beau succès, avec 62 propositions, pour près d'une centaine de sites. L'analyse de ces propositions est en cours et le choix sera difficile, car les applications proposées sont très riches et très diverses.
  • En Septembre aussi, s'est tenue au CESBIO la réunion des Centres d'Expertise Scientifiques de Theia, qui a permis d'identifier une vingtaine de produits différents que le pôle pourrait lancer dans les prochaines années. Ces produits sont résumés dans le dernier bulletin de THEIA.
  • En Novembre, le CNES a accueilli les journées des utilisateurs de SPOT4 (Take5), pour faire le point de l'utilisation des données, avec une centaine de participants et de belles  présentations des applications permises par l'expérience.
  • En décembre, nous avons enfin lancé l'appel à propositions de sites pour Venµs, dont le calendrier de lancement est enfin stabilisé. Vous avez jusqu'au 29 janvier 2015 pour y répondre.

 

Nous aurons donc de nombreux sujets à commenter pour ce blog qui commence sa troisième année, avec un grand nombre de fidèles lecteurs. Le blog a reçu 23000 visites, et 47000 pages ont été consultées, en augmentation de 50 % par rapport à l'an dernier. Depuis quelque temps, j'ai un peu de mal à maintenir le rythme d'un article par semaine que j'essayais de tenir depuis deux ans, mais l'année 2015 devrait être riche en événements. Les contributions des utilisateurs de données sont aussi bienvenues !

En blanc, les pays pour lesquels aucune visite du blog n'a été recensée en 2014 (Ouganda, Afghanistan)

Liste des 10 pays dont proviennent le plus fréquemment les consultations du blog. Ca fait plaisir de voir la France en aussi bonne position dans un classement international

 

Production d'un nouveau lot de données LANDSAT8 sur la France

Image typique de cette période du mois d’août 2014 (ici, la région de Champagne), mais en cherchant bien, on peut trouver quelques trous au milieu des nuages...

Les collègues du centre de production MUSCATE travaillant au CNES pour le centre de données THEIA rajoutent un nouveau lot de données LANDSAT 8 tous les 15 jours.Les dernières données produites vont du 3 au 16 août 2014, elles sont donc produites avec un délai d'un mois à un mois et demi par rapport à leur acquisition.

 

Nous pourrions faire un peu mieux, avec un risque de ne pas traiter certaines images si l'USGS ne les met pas à disposition rapidement. Cela arrive assez rarement, mais cela arrive. Faites nous savoir (en commentant ce blog) si vous avez vraiment besoin d'une mise à disposition plus rapide.

 

Les données sont disponibles ici, sans licence à signer, il suffit de s'inscrire :

http://spirit.cnes.fr/resto/Landsat

Je vous rappelle qu'il est possible d'en télécharger un grand nombre d'un coup, comme expliqué ici

Produits de Niveau 3A : comparaison avec la méthode classique du maximum de NDVI

=>

Comme nous le disions dans un précédent article, nous utilisons les données SPOT4 (Take 5) pour tester différentes méthodes de création de produits de niveau 3A. Le pôle Thématique appliquera par la suite ces méthodes aux données Sentinel-2.   Pour rappel, si vous n'avez pas cliqué sur le lien ci-dessus, les produits de niveau 3A sont des synthèses périodiques (a priori mensuelles) de réflectances de surface sans nuages. Notre méthode est basée sur des moyennes pondérées de réflectances des pixels non nuageux obtenus pendant une certaine période de temps. Pour plus de détails, il faudra vraiment aller voir ce lien...

 

Les travaux de Mohamed Kadiri au CESBIO, financés par le budget CNES de THEIA, ont d'abord porté sur la mise au point d'indices de qualité (décrits dans le lien ... bon, j'arrête), et ont permis de montrer que notre méthode produit de bonnes performances. Nous avons voulu comparer ces résultats avec la méthode du "Maximum de NDVI", développée par nos ancêtres télédétecteurs, et appliquée depuis des temps immémoriaux aux données de moyenne résolution comme celles des instruments AVHRR. Cette méthode consiste, pour chaque pixel, à utiliser dans le produit de Niveau 3A, la date dont le NDVI est le plus grand. Pourquoi ce choix ? Principalement parce que le NDVI d'un nuage est très faible, et donc que cette méthode permettra de choisir préférentiellement les pixels non nuageux. Cette méthode date d'un temps où les masques de nuages n'étaient pas très précis.

 

Extrait de synthèse mensuelle obtenue avec la méthode du maximum de NDVI Extrait de synthèse mensuelle obtenue avec la méthode de la moyenne pondérée.

Nous vous présentons ici, avec les données SPOT4-(Take5), une comparaison des résultats obtenus sur le site de Versailles, avec  la méthode du maximum de NDVI à gauche et la méthode de moyenne pondérée à droite.  On note, sur l'image de gauche, la présence de nombreux artefacts sous la forme de points brillants ou sombres que l'on ne voit pas sur l'image de droite. Ces points de niveau différents sont dûs au fait que d'un pixel à l'autre, une date différente a été utilisée, en fonction de la valeur du maximum de NDVI. Ces artefacts sont moins présents sur les zones couvertes de végétation (en rouge), car pour cette synthèse obtenue au printemps, la croissance de la végétation fait que le maximum de NDVI correspond à la date la plus tardive de la synthèse..

 

Si l'on regarde les valeurs de nos critères de qualité, décrits dans l'article précédent (cela faisait longtemps ;) ), on note que les performances de la méthode par moyenne pondérée sont bien meilleures que celles de la méthode du maximum de NDVI, vis à vis de la fidélité à l'image de la date centrale de la synthèse mensuelle (en Jaune, pour les 70% de pixels les meilleurs, et Vert, pour les 95% de pixels les meilleurs), et surtout, vis à vis de la présence ou non d'artefacts (en bleu). L'abscisse des courbes correspond à la moitié du nombre de jours utilisés pour chaque synthèse, nous recommandons la valeur 21.

 

Maximum de NDVI Moyenne Pondérée

Production of LANDSAT L2A data at THEIA to begin shortly.

At CNES, the prototype MUSCATE production facility of THEIA land data centre will soon start the production and distribution of Level 2A Landsat 5 and 7 data, and shortly after of LANDSAT 8 data covering the entire surface of France.

 

Mosaic of LANDSAT 5 & 7 data produced at CESBIO, from both ESA and USGS data. These data are cut in 110 x 110 km² tiles. For each tile, each LANDSAT acquisition with at least a little clear sky corner is provided.

 

For Landsat 5 and 7, we use data from both USGS and ESA : indeed, up to now only ESA has the LANDSAT 5 data that were acquired over the receiving stations of Mas Palomas (Canary Islands), Matera (Italy), and Svalbard (Norway). A transfer to USGS of ESA's data is expected, it may have started in Svalbard, but it has not yet begun for the Matera station, which covers France.

Level 1C

The USGS data are orthorectified, but those from ESA are not, so, as for SPOT4 (Take5), we set up an ortho-rectification processing using the SIGMA tool provided by CNES.  The ESA's products we received 2 years ago also have some flaws (which may have been corrected by now, but given it took months to obtain the data we did not ask for a reprocessing): the thermal band is unusable and you will find here and there colourful bright spots, such as those produced by your neighbour moped on your TV when you were a child. Nevertheless, we can produce correct Level 1 products, although we look forward to the reprocessing of these products by USGS. ESA has now it own processing of LANDSAT data, but it stops at level 1C.

For Landsat 7, this processing is not necessary because the data are already ortho-rectified. We interpolate only a small portion of the missing data due to LANDSAT 7 SLC breakdown, and then we discard the parts of the image where the gaps are too large. For LANDSAT 8, none of these processings are needed.

 

Level 2A

The Level 2A products (Cloud Mask, Atmospheric correction) will be produced by the prototype of MACCS software developed and maintained by Mireille Huc (CESBIO, CNRS). Two years ago, I had already produced such a data set on the most Southern part of France, at CESBIO. These products are already distributed on THEIA web site and are also used to illustrate this post.

 

LANDSAT 5 and 7 :

Starting in April, we will process the LANDSAT 5 & 7 data acquired above France from 2009 to 2011.

 

LANDSAT 8 :

From April or May, we will process the LANDSAT 8 data acquired since april 2013, and we will try to keep the pace so as to produce the incoming new LANDSAT 8 acquisitions with a short delay.

 

Data Format :

We will reuse the data format of SPOT4 (Take5). France will be split into 110*110 km² tiles with a 10 km overlap with their neighbours. (See the image mosaic obtained for the South of France).

Depending on the success of the distribution of these data, we will decide if it is worth producing older time periods or other regions. Please tell us if you need such data.

Exemple : available LANDSAT images from July to October 2009 for the tile centered on Toulouse. For each date, we provide the level 1C image tTOA reflectance), on the left, and the level 2A image on the right (surface reflectance). The detected clouds are circled in red.

Bientôt, des séries LANDSAT de Niveau 2A au pôle THEIA

=>

Le centre de production MUSCATE du pôle THEIA au CNES va bientôt lancer la production puis la distribution de données de niveau 2A acquises par LANDSAT 5 et 7, puis LANDSAT 8 couvrant toute la surface de la France (Métropole pour LANDSAT 5 et 7, Métropole + ROM COM pour LANDSAT 8).

 

Mosaique de données LANDSAT 5 et 7 produite au CESBIO, à partir de données de l'ESA et de l'USGS. Les données sont découpées en tuiles de 110 x 110 km². Pour chaque tuile, toutes les dates ayant un petit coin de ciel clair sont fournies.

 

Pour LANDSAT 5 et 7, nous utilisons des données provenant à la fois de l'USGS et de l'ESA : en effet pour le moment, seule l'ESA dispose des données LANDSAT 5 acquises au dessus des stations de Mas Palomas (Canaries), Matera (Italie) et Svalbard (Norvège). Un transfert des données de l'ESA vers l'USGS est prévu, il a peut-être débuté pour Svalbard, mais il n'est pas encore commencé pour la station Matera, qui couvre la France.

 

Niveau 1C :

Les données de l'USGS sont bien ortho-rectifiées, mais celles de l'ESA ne le sont pas, nous avons donc mis en place, comme pour SPOT4(Take5), une chaîne d'ortho-rectification des images à partir de l'outil SIGMA du CNES. Les produits de l'ESA dont nous disposons présentent aussi quelques défauts : la bande thermique est inutilisable et vous trouverez, par ci par la, des points brillants colorés, comme ceux que la mobylette du voisin faisait apparaître sur notre télé quand nous étions petits. Malgré tout, nous arrivons à produire des produits de Niveau 1C corrects, même si nous attendons avec impatience le retraitement des données par l'USGS. Depuis peu, l'ESA a sa propre chaîne de traitement de données LANDSAT 5, mais celle-ci s'arrête au niveau 1C.

 

Pour LANDSAT 7, ce traitement n'est pas nécessaire car les données sont déjà ortho-rectifiées. Nous interpolons seulement une petite partie des données manquantes (les stries sur les images), puis nous rognons une grande partie de l'image. Pour LANDSAT 8, aucun de ces traitements n'est nécessaire.

 

Niveau 2A :

Les produits de Niveau 2A (Masque de Nuages, Corrections atmosphériques) seront produits à partir de la chaîne prototype développée et maintenue par Mireille Huc (CESBIO, CNRS). J'avais réalisé au CESBIO, il y a quelques années une production de ces mêmes données sur l'extrême Sud de la France, de Bordeaux à Marseille en passant par les Pyrénées. Cette production est d'ores et déjà disponible sur le site du pôle THEIA. Les illustrations ci-jointes en proviennent.

 

LANDSAT 5 et 7 :

Nous traiterons, dans un premier temps, probablement à partir du mois d'Avril, les données LANDSAT 5 et 7 acquises de 2009 à 2011.

LANDSAT 8 :

A partir d'Avril ou Mai 2014, nous traiterons les données LANDSAT 8 acquises depuis avril 2013, puis nous traiterons les données arrivant au fur et à mesure.

Format des données :

Le format des données sera identique à celui utilisé pour SPOT4 (Take5). La France sera découpée en tuiles de 110*110 kilomètres se recouvrant avec leurs voisines sur 10 kilomètres. (Cf la mosaique d'images de 2010 sur le sud de la France).

 

En fonction du succès de la mise à disposition de ces données, nous déciderons s'il y a lieu de produire d'autres années, ou d'étendre la zone couverte à d'autres produits. N'hésitez donc pas à nous faire part de votre intérêt pour ces données.

Exemple des images disponibles pour les de juillet à octobre 2009 pour la tuile centrée sur Toulouse. Pour chaque date, nous fournissons à gauche l'image de niveau 1C (en réflectances TOA), et à droite l'image de niveau 2A (en réflectances de surface). Les nuages détectés sont entourés en rouge

A new version of the SPOT4(Take5) products is available.

Here are the thumbnails from the China(2) site, for which several dates were missing on the version 1.0. Please note that on the server, you may download all the dates at once by clicking on the 1C or 2A buttons.

=>

The CNES teams of the THEIA Land Data Center have reprocessed the SPOT4 (Take5) data, in order to take into account a large number of images that were not processed in the first place, because some data had not been yet received or because their processing had failed due to a few little bugs.

 

The same processors and parameters were used and the only difference is the increased number of available dates, but as the L2A methods are multi-temporal and recurrent, when we add an image, the results on the subsequent images are also changed. It is thus advisable that you download again all the products of the sites you are interested in, from the following address : http://spirit.cnes.fr/take5

 

On this prototype ground segment, our management of product versions is basic, and only takes the processors into account. As the processors are unchanged, the new version 1.1 products are still identified as level 1.0 products in the Metadata. We are sorry for this inconvenience, you will need to pay attention not to mix them with the older version.

 

Première mosaïque sur le site SudMiPy / 13 images mosaic on SudMipy site

Mosaique de 13 images ortho-rectifiées exprimées en réflectance au sommet de l'atmosphère. Il s'agit bien sûr d'une image sous échantillonnée, l'image entière fait 1.3 GO, et 14000*12000 pixels. Sur cette composition colorée (Rouge,PIR,MIR), la neige apparaît en bleu et se distingue bien des nuages


=>

Et voici la première ortho-image (N1C) fusionnant les 13 images prises par SPOT4 sur le site SudMiPy, les 16 et 17 février. La zone couvre 280*160 km². Les 13 images de Niveau 1A ont été livrées par SpotImage ce matin, et nous avons produit les ortho-images dans l'après midi, en utilisant le prototype du centre de production MUSCATE du Pôle Thématique Surfaces Continentales (seule la supervision des traitements se fait encore à la main, plus pour très longtemps)

bleu

Comme prévu, l'image est totalement claire, à part quelques brouillards dans la vallée de la Garonne et quelques cirrus sur l'ouest des Pyrénées (Au nord-est et au sud, il s'agit de neige).
Les observateurs attentifs auront remarqué la frontière entre la zone acquise le 16 et celle acquise le 17. Cette frontière est due en partie aux effets directionnels et en partie aux effets atmosphériques. Je vous en reparlerai une autre fois.


=>

Here is the first ortho-image (Level 1C) obtained from the 13 images taken by SPOT4 above the SudMiPy site in the South West of France, on the 16th and 17th of February 2013. The Level 1A images were delivered by SpotImage this morning, and we processed them this afternoon using the prototype of MUSCATE processing center. Only the scheduling of the processing was hand made, but we will soon have an automatic scheduler.

Une grande affluence pour Take5-SudMiPy

Nous avions disposé 80 chaises dans la salle de conférences du CESBIO, mais les derniers arrivants ont du s'asseoir sur les tables au fond de la salle. Il s'agissait d'une réunion d'information et de présentation des projets liés à l'expérience SPOT4 (Take5) en Midi-Pyrénées. Sont venus :

  • de nombreux acteurs de terrain, chambre d'agriculture, parc naturels, forestiers...
  • plusieurs représentants de sociétés de services en informatique ou fournisseurs de produits issus de la télédétection
  • des chercheurs et représentants de plusieurs laboratoires et réseaux de recherche de Midi-Pyrénées,
  • plusieurs participants du CNES
  • quelques ambassadeurs d'autres sites Take5, venus voir ce qu'il se passe en Midi-Pyrénées
  • les quelques représentants du CESBIO qui ne sont pas encore fatigués d'entendre parler de SPOT4(Take5).

Pour ceux qui n'auraient pas pu entrer dans la salle (il ne faisait pas assez beau pour installer un écran géant dehors), ou qui n'ont pu venir, suivez les liens pour récupérer les planches présentées lors de la réunion.

1- le contexte, le programme GMES/Copernic : par Gérard Dedieu

2- le Pôle Thématique Surfaces Continentales, par Marc Leroy

3- objectifs et déroulement de l'expérience SPOT4(Take5), par Olivier Hagolle

4- les projets d'utilisation des données SPOT4 (Take 5) sur le site SudMiPy, par Jean François Dejoux

5- un outil de relevé de terrain sur SmartPhone Android : ODK

<a title="Emprises des sites au format kmz" href="./wp-content/uploads/2013/01/Sites_V4.kmz"><strong>kmz ci-joint</strong></a>

Le Pôle Thématique Surfaces Continentales THEIA

(English Version)

Le "Pôle Thématique Surfaces Continentales" THEIA est une structure nationale inter-organismes destinée à valoriser les données satellitaires, en premier lieu au service de la recherche environnementale sur les terres émergées, et en second lieu des politiques publiques de suivi et de gestion des ressources environnementales. Son objectif est de faciliter la mesure de l’impact des pressions anthropiques et du climat sur les écosystèmes et les territoires, observer, quantifier et modéliser les cycles de l’eau et du carbone, de suivre les évolutions des sociétés et de leurs activités, notamment de leurs pratiques agricoles, et de comprendre les dynamiques de la biodiversité.

Au sein de ce Pôle Thématique, le CNES met en place un centre de production MUlti Satellite, multi-CApteurs, pour des données multi-TEmporelles (MUSCATE). Ce centre a pour but de mettre à disposition des utilisateurs des produits prêts à l'emploi issus de séries temporelles d'images acquises sur de grands territoires. La mission Sentinel-2 sera bien sûr le fer de lance de ce centre de production, mais avant le lancement de la constellation, MUSCATE a d'ores et déjà produit les données issues de l'expérience SPOT4 (Take 5). En même temps, le centre de traitement prépare aussi l'exploitation de toutes les données LANDSAT acquises au dessus de la France continentale, de 2009 à 2011.

Le centre de production MUSCATE existe déjà sous la forme d'un prototype développé au CNES avec un fort soutien de la société CAP GEMINI. Ce prototype est déjà capable de traiter les données des satellites LANDSAT, SPOT, Formosat-2, Venµs et Sentinel-2, à partir de chaînes développées au CNES pour le traitement géométrique [1], au CESBIO pour la détection des nuages [2] et pour la correction des effets atmosphériques [3]. En parallèle, le développement d'un centre de production opérationnel est en phase de spécification.

Les produits fournis par le centre MUSCATE sont les suivants :

Simulations des produits SPOT4(Take5) à partir d'images Formosat-2

  • Niveau 1C (Données ortho-rectifiées en réflectance au sommet de l’atmosphère)
  • Niveau 2A (Données ortho-rectifiées en réflectance de surface après correction atmosphérique,  avec un masque des nuages et de leurs ombres, ainsi qu'un masque des surfaces d’eau et de neige).
  • Niveau 3A (Synthèses bi-mensuelles ou mensuelles de réflectances de surface, constituées de la moyenne pondérée des réflectances de surface des pixels non nuageux obtenus au cours de la période). Pour le moment, la chaîne de Niveau 3A n'existe que pour le satellite Venµs.

Les données produites par le centre MUSCATE seront autant que possible distribuées gratuitement aux laboratoires de recherche d'une part, et aux institutions publiques françaises d'autre part. Le PTSC disposera bien sûr, dans les mois qui viennent d'un serveur de distribution des données, dont la première version est en cours de finalisation.

[1]: Baillarin, S., P. Gigord, et O. Hagolle. 2008. « Automatic Registration of Optical Images, a Stake for Future Missions: Application to Ortho-Rectification, Time Series and Mosaic Products ». In Geoscience and Remote Sensing Symposium, 2008, 2:II‑1112‑II‑1115. doi:10.1109/IGARSS.2008.4779194.

[2]: Hagolle, Olivier, Mireille Huc, David Villa Pascual, et Gérard Dedieu. 2010. « A multi-temporal method for cloud detection, applied to FORMOSAT-2, VENµS, LANDSAT and SENTINEL-2 images ». Remote Sensing of Environment 114 (8) (août 16): 1747‑1755. doi:10.1016/j.rse.2010.03.002.

[3]: Hagolle, O, G Dedieu, B Mougenot, V Debaecker, B Duchemin, et A Meygret. 2008. « Correction of aerosol effects on multi-temporal images acquired with constant viewing angles: Application to Formosat-2 images ». REMOTE SENSING OF ENVIRONMENT 112 (4) (avril 15): 1689‑1701. doi:10.1016/j.rse.2007.08.016.