image
 

Equipe 2 : « Systèmes d’observation » : vers des stratégies d’observations permettant de rendre compte de la complexité des surfaces

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image

Pour toute question ou commentaire , merci de contacter :
Mehrez Zribi au CESBIO
© Copyright 2010 CESBIO, 
Tous droits réservés
Responsable : Mehrez Zribi

Les surfaces continentales sont hétérogènes et complexes

  • Topographie, variabilité de l’occupation des terres
  • Processus physiques, biologiques, chimiques du sol, du sous-sol, de la végétation,
  • Interactions entre compartiments sol-végétation-atmosphère, transferts verticaux et latéraux
  • Variabilité des forçages, climatiques, ‘naturels’ (insectes, maladies, feux, …) ou humains

L’observation exhaustive est hors d’atteinte.

Quelle stratégie mettre en place pour rendre compte de cette complexité ?

  1. Comprendre les processus et leurs interactions
  2. Diagnostiquer des états : flux et bilans d’eau, de carbone, productivité végétale, érosion,
  3. Construire des modèles prédictifs :
    • Fonctionnement hydrique et carboné
    • Echelles locale et régionale

 

L’Equipe 2 « Systèmes d’observation » étudie et propose des stratégies d’observations permettant de rendre compte de la complexité des surfaces continentales

Quelques questions de recherche :

image La combinaison modèles-télédétection (+ météo, …) peut-elle constituer une alternative crédible aux mesures in situ ?

image Que mesurer et comment pour développer et tester les modèles et les méthodes inverses en télédétection ?

  • Optimisation des échantillonnages spatiaux et temporels ? Apport des modèles spatialisés ?
  • Objectif de précision des mesures, qualification de cette précision ?
  • Représentativité des mesures de flux, effets d’advection, estimation des composantes des flux (e.g. respiration autotrophe/hétérotrophe) ?
  • Quel déploiement ou développement d’instruments ?

image Comment obtenir plus d’informations par télédétection ?

  • Pallier les limitations actuelles : résolution spatiale, échantillonnage temporel, … ? aller vers des méthodes de désagrégation spatiale ?
  • Améliorer la précision et de la robustesse des algorithmes , exploiter les dimensions spatiales, spectrales, temporelles par des approches multicapteurs
  • Quelles nouveaux concepts de mission pour quels besoins ?

image Quels moyens pour valider les résultats spatialisés issus du couplage modèles-télédétection ?

  • Prise en compte des variabilités spatiale et temporelle ?
  • Peut-on valider les modèles grâce à la télédétection ? Quelles sont leslimites ?

image Approches et priorités :

 

- Poursuite et Développement des Observatoires Spatiaux Régionaux (réseau) et des mesures associées (OSR), Développement des partenariats scientifiques et appliqués.

- Préparation, recette en vol et valorisation des missions SMOS, Venµs, Biomass, Sentinel 2 et préparation SMOS-Next

- Etudier la spatialisation des modèles par couplage avec la télédétection

consulter

 

     
  plan du site sitemap webmaster webmaster crédit credit Copyright 2013 CESBIO, Tous droits réservé