image
 

Les missions spatiales au CESBIO




image
 

Schéma synthétique

 
   

Une des missions du CESBIO est de contribuer au développement et à l'utilisation des systèmes spatiaux d'observation de la Biosphère. La contribution du CESBIO s'organise selon trois grandes catégories

1) le développement de méthodes d'utilisation de données de capteurs spatiaux existants et l'utilisation novatrice de ces derniers :

Il s'agit :

  • d'améliorer la qualité des données (corrections, étalonnage) sur la base des avancées réalisées en physique de la mesure,
  • de mettre au point des méthodes d'estimation des caractéristiques et propriétés de la surface utilisables dans les modèles et/ou favorisant l'utilisation de données spatiales,
  • et de mettre au point de méthodes novatrices permettant d'accéder à de nouvelles quantités à partir de capteurs existants.
spot

2) la proposition de missions nouvelles ou la participation à la définition de missions futures

Le CESBIO est depuis son origine force de proposition de nouvelles missions spatiales dédiées à l'observation des surfaces continentales. L'idée originelle de ces missions est le plus souvent le produit complexe d'un ensemble de facteurs :

  • En amont, les relations étroites avec la sous-direction 'Charges utiles scientifiques et imagerie' et la Direction de la Stratégie et des Programmes du CNES permettent des échanges constants sur les aspects techniques et programmatiques.
  • En aval, les travaux de recherche du CESBIO et les efforts de valorisation qui les accompagnent, les relations qu'entretient le laboratoire avec l'INSU, l'IRD, la communauté scientifique nationale et internationale débouchent sur l'identification de nouveaux besoins et de nouveaux concepts de mesure.

Avec trois missions spatiales (SMOS, VENuS, BIOMASS) dont il assure la responsabilité scientifique, plus une mission, Thermique, à laquelle il réfléchit, le CESBIO a un plan de charge particulièrement rempli pour les années à venir. A cela s'ajoutent les activités préparatoires à l'arrivée de Sentinel-2, à l'horizon 2014 et les travaux de définition de la suite de SMOS.

Le CESBIO a également participé au programme PROBA-V, mission opérationnelle de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) dediée à l'étude de la végétation. Cette mission permettra d’assurer le suivi quotidien de la croissance végétale sur toute la surface du globe. Le CESBIO a participé à ce projet dans le cadre du programme préparatoire de l' International Users Communitee (IUC).

3) l instrumentation aéroportée et de terrain

Pour répondre à ses besoins, le CESBIO participe au développement de capteurs de terrain et aéroportés correspondant à un instrument spatial dans le cadre de développement d'algorithmes ou à des fins d'étalonnage ou de validation.

La contribution du CESBIO porte également sur le développement et la mise en oeuvre de nouveaux concepts instrumentaux de terrain.

     
  plan du site sitemap webmaster webmaster crédit credit Copyright 2013 CESBIO, Tous droits réservé