image
 

Les activités de modélisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit d’exploiter, améliorer ou développer des modèles plus ou moins complexes répondant aux besoins définis par les projets de recherche. Les modèles utilisés au CESBIO sont nombreux et relèvent principalement :

  • de la description des processus d’échanges et de transport d’énergie et de matière à l’interface Sol - Végétation – Atmosphère,
  • des processus de production de biomasse végétale,
  • et des processus de transfert radiatif permettant la simulation et l’inversion
    des mesures de télédétection spatiale.

Ces travaux en modélisation s’appuient sur la collaboration des domaines de recherche en informatique, en physique, en écologie, sur la collaboration avec les chantiers du CESBIO et souvent dans le cadre de la préparation des missions spatiales.

D’autre part, les approches adoptées (e.g., modélisations "emboîtée", "intégrée" et "partagée") favorisent la synergie au sein du laboratoiree et d’une manière plus générale avec la communauté scientifique nationale et internationale qui développe et utilise des modèles.

Alimentés par les mesures (e.g., températures de brillance, bilan de masse et d’énergie) issues des chantiers SudOuest et SudMed, et par les données de télédétection spatiale, les modèles deviennent des outils privilégiés de surveillance et de gestion de l’environnement. Ceci est particulièrement important dans un contexte de changement climatique et anthropique fort. Tous les modèles ont pour point commun l’exploitation, le traitement ou la simulation d’informations provenant de la télédétection.

Plusieurs types de modélisation sont développés et mis en œuvre. Principalement :

  1. la modélisation du transfert radiatif pour simuler les données de télédétection et le bilan radiatif.
  2. une modélisation intégrée de l'ensemble des processus (transferts hydriques, photosynthèse, etc.), qui conditionnent le fonctionnement des surfaces continentales,
  3. une modélisation conceptuelle s’appuyant essentiellement sur l’information satellitale.

Un point essentiel est que ces diverses approches sont complémentaires. L'hétérogénéité des milieux étudiés est une contrainte majeure ainsi que la disponibilité et la qualité des données de télédétections exploitées. Ces deux contraintes conditionnent l'ensemble des approches.

 

 

 

 

Découvrir les modélisations

     
  plan du site sitemap webmaster webmaster crédit credit Copyright 2013 CESBIO, Tous droits réservé