Bientôt, des séries LANDSAT de Niveau 2A au pôle THEIA

=>

Le centre de production MUSCATE du pôle THEIA au CNES va bientôt lancer la production puis la distribution de données de niveau 2A acquises par LANDSAT 5 et 7, puis LANDSAT 8 couvrant toute la surface de la France (Métropole pour LANDSAT 5 et 7, Métropole + ROM COM pour LANDSAT 8).

 

Mosaique de données LANDSAT 5 et 7 produite au CESBIO, à partir de données de l'ESA et de l'USGS. Les données sont découpées en tuiles de 110 x 110 km². Pour chaque tuile, toutes les dates ayant un petit coin de ciel clair sont fournies.

 

Pour LANDSAT 5 et 7, nous utilisons des données provenant à la fois de l'USGS et de l'ESA : en effet pour le moment, seule l'ESA dispose des données LANDSAT 5 acquises au dessus des stations de Mas Palomas (Canaries), Matera (Italie) et Svalbard (Norvège). Un transfert des données de l'ESA vers l'USGS est prévu, il a peut-être débuté pour Svalbard, mais il n'est pas encore commencé pour la station Matera, qui couvre la France.

 

Niveau 1C :

Les données de l'USGS sont bien ortho-rectifiées, mais celles de l'ESA ne le sont pas, nous avons donc mis en place, comme pour SPOT4(Take5), une chaîne d'ortho-rectification des images à partir de l'outil SIGMA du CNES. Les produits de l'ESA dont nous disposons présentent aussi quelques défauts : la bande thermique est inutilisable et vous trouverez, par ci par la, des points brillants colorés, comme ceux que la mobylette du voisin faisait apparaître sur notre télé quand nous étions petits. Malgré tout, nous arrivons à produire des produits de Niveau 1C corrects, même si nous attendons avec impatience le retraitement des données par l'USGS. Depuis peu, l'ESA a sa propre chaîne de traitement de données LANDSAT 5, mais celle-ci s'arrête au niveau 1C.

 

Pour LANDSAT 7, ce traitement n'est pas nécessaire car les données sont déjà ortho-rectifiées. Nous interpolons seulement une petite partie des données manquantes (les stries sur les images), puis nous rognons une grande partie de l'image. Pour LANDSAT 8, aucun de ces traitements n'est nécessaire.

 

Niveau 2A :

Les produits de Niveau 2A (Masque de Nuages, Corrections atmosphériques) seront produits à partir de la chaîne prototype développée et maintenue par Mireille Huc (CESBIO, CNRS). J'avais réalisé au CESBIO, il y a quelques années une production de ces mêmes données sur l'extrême Sud de la France, de Bordeaux à Marseille en passant par les Pyrénées. Cette production est d'ores et déjà disponible sur le site du pôle THEIA. Les illustrations ci-jointes en proviennent.

 

LANDSAT 5 et 7 :

Nous traiterons, dans un premier temps, probablement à partir du mois d'Avril, les données LANDSAT 5 et 7 acquises de 2009 à 2011.

LANDSAT 8 :

A partir d'Avril ou Mai 2014, nous traiterons les données LANDSAT 8 acquises depuis avril 2013, puis nous traiterons les données arrivant au fur et à mesure.

Format des données :

Le format des données sera identique à celui utilisé pour SPOT4 (Take5). La France sera découpée en tuiles de 110*110 kilomètres se recouvrant avec leurs voisines sur 10 kilomètres. (Cf la mosaique d'images de 2010 sur le sud de la France).

 

En fonction du succès de la mise à disposition de ces données, nous déciderons s'il y a lieu de produire d'autres années, ou d'étendre la zone couverte à d'autres produits. N'hésitez donc pas à nous faire part de votre intérêt pour ces données.

Exemple des images disponibles pour les de juillet à octobre 2009 pour la tuile centrée sur Toulouse. Pour chaque date, nous fournissons à gauche l'image de niveau 1C (en réflectances TOA), et à droite l'image de niveau 2A (en réflectances de surface). Les nuages détectés sont entourés en rouge

Posted under: En Français, Landsat, THEIA

Tagged as: , , , ,

2 comments

  • yoann Moreau on 21/01/2014 at 11:10 said:

    Depuis peu, on peut voir la mise à disposition d'images Landsat 5 et 7 au niveau 2 (corrections atmosphériques) sur le site EarthExplorer. Ces images sont produites à la demande mais gratuitement [rubrique landsat-CDR]

    Si j'ai bien suivi les différents posts de ce blog les chaînes de traitement THEIA sont plus complètes car elles intègrent la notion multi-temporelle.

    Néanmoins avez vous déjà comparé les images issues de THEIA et celle de LEDAPS ? et Dans quelle mesure ces images diffèrent-elles ?

    • Olivier Hagolle on 21/01/2014 at 12:38 said:

      C'est exact, l'USGS fournit des produits après correction atmosphérique, accompagnés de masques de nuages. La méthode de la NASA (LEDAPS) utilise des critères spectraux, alors que la nôtre (MACCS) complète ces critères par l'utilisation de critères multi-temporels. Nous avons fait une comparaison des masques de nuages, qui montre une grande cohérence entre les deux jeux de données, avec à mon avis un net avantage pour MACCS pour la détection des nuages bas et fins. Les résultats sont là : http://www.cesbio.ups-tlse.fr/multitemp/?p=1761?. Pour les aérosols, la comparaison n'a pas encore été menée.

      L'un des gros intérêts de faire ce traitement à THEIA réside dans le fait que nous disposons de données que l'USGS n'a pas encore, et nous espérons aussi que ces données aideront aussi les utilisateurs à s'habituer à celles de Sentinel-2, comme c'était le cas avec SPOT4 (Take5).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>